Centrafrique: Plus de 500 personnes ont été déclarées séropositives cette année à berberati

sISA

Par RJDH

      Selon Stéphanie Bouya, dispensatrice du centre de dépistage volontaire de Berberati, 576 personnes sont déclarées séropositives, dont 361 sont sous ARV et les 215 autres sont sous cotrimoxazol (CTM). Elle déplore la rupture actuelle de ces produits dans les centres de prise en charge de ces personnes vulnérables.

Juliette Bobo, major de la médecine de l’hôpital de Berberati, fait quant à elle savoir qu’au mois de mai dernier, 70 personnes victimes du VIH et sida ont été admises au centre de santé de la ville de Berberati pour des soins intensifs. « Les malades dans leur cas nécessitent d’autres interventions, mais sont orientés vers les pharmacies », s’est-elle indignée.

Une victime s’est plainte de la rupture des ARV dans le centre de la prise en charge gratuite de la ville de Berberati. « Nous interpelons les organismes internationaux et nationaux à nous venir en secours. Notre situation risque de s’aggraver si les produits n’arrivent pas à temps », s’est indignée une victime du VIH et sida.

Les habitants de la ville se sont mobilisés pour savoir leur statut sérologique, et se sont rendus massivement au centre de dépistage volontaire au courant de l’année dernière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here