Centrafrique : massacre de Paoua, un ressortissant local s’insurge….

Publié le 31 mai 2019 , 9:22
Mis à jour le: 31 mai 2019 9:22
Ville de Paoua. AFP

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le 21 Mai dernier, les corps des enfants, des femmes et des hommes dont un dé puté suppléant de Paoua 1 baignaient dans le sang dans les localités de bohang KOUNZILI et LEMOURA dans l’Ouham Pendé.

Lâchement abattus à bout portant par le groupe 3R du criminel SIDIKI témoigne le caractère délibéré de cet assassin d’exterminer plusieurs villages.

Quel sens veut-il donner à cet acte ignoble, barbare, surhumain par rapport à : Sa participation au dialogue de Khartoum ?

Sa présence dans le Gouvernement s’il est et demeure encore et toujours un assassin notoire ?

A-t-il encore sa place dans le Pays de Barthélémy BOGANDA et surtout dans le Gouvernement de la République ?

Fait-il encore partie des signataires des accords de Khartoum ?

Qu’attend le Gouvernement de ce criminel sans scrupule, sans état d’âme et im moral ?

Qu’il extermine encore et encore les paisibles populations dans une République Institutionnelle, Constitutionnelle présidée par un Président démocratiquement élu ?

Le Gouvernement va t-il se contenter des trois exécutants qu’il aurait livrés à la Justine sachant pertinemment que c’est lui SIDIKl qui a planifié les opérations et donc est le principal commanditaire ?

Ressortissant de l’Ouham Pendé ancien candidat à la députation dans la circons cription de BOZOUM 2, Indigné et profondément choqué par le caractère abominable, cruel et coordonné de ces actes odieux,

Je condamne avec la plus grande sévérité et fermeté ces assassinats crapuleux et sans mobile.

Demande le retrait immédiat de SIDIKl dans tous les processus des accords de Khartoum ainsi que son départ du Gouvernement du peuple Centrafricain qu’il massacre quotidiennement.

Exige son arrestation sans délais et le démantèlement total du groupe 3R dont il est incontestablement l’instigateur.

Aux familles endeuillées par cette terrible disparition brutale des leurs, je m’as socie à leur douleur et tristesse en leur adressant mes sincères condoléances les plus profondes.

 

 

Fait à Paris le 27 Mai 2019.

André Blaise BELEGOE.