Centrafrique : Luther Foot remporte la finale du tournoi de la coupe de cohésion sociale

Publié le 30 septembre 2019 , 3:41
Mis à jour le: 30 septembre 2019 3:41
Remise du trophée à l'équipe gagnante par l'organisateur Rodrigue Rebaile Dalemet . Copyright2019CNC.
Remise du trophée à l’équipe gagnante par l’organisateur Rodrigue Rebaile Dalemet . Copyright2019CNC.

 

 

Bangui (CNC) – Pour  la paix et la cohésion sociale entre les jeunes du 8e arrondissement de Bangui et ses environs,  la finale du tournoi de la coupe dénommée « Coupe de la cohésion sociale », a été jouée le samedi dernier  entre les équipes  de  Luther Foot et de  Galabadja 3,  sur le terrain de Sans-cas,   où la finale a été remportée  par l’équipe de Luther Foot sur le score de 2  buts à 1.

 

Porté par Rodrigue Dalemet Rebaille, ce tournoi de football vise à consolider les acquis de la paix  sociale dans le 8e arrondissement de la ville de Bangui.

A en croire, Rodrigue Dalemet  Rebaille, la crise militaro-politique qui avait presque détruit le tissu social ne peut être résolu aussi politiquement mais aussi à travers des initiatives culturelle et sportive pour consolider le vivre ensemble,  « après la crise aigüe que notre pays a traversée, la méfiance s’était établie en milieu jeunes. Cette situation est une préoccupation majeure d’où il est, pour nous, crucial de lutter contre cela à travers les activités sportives dont les valeurs sont basées sur le fair-play, respect et la tolérance », a-t-il fait valoir.

« Le 8e arrondissement est toujours pointé du doigt comme l’un des arrondissements les plus dangereux de la capitale, et donc nous voulons éradiquer cette mauvaise image à travers les activités sportives », souhaite-t-il.

Pour le capitaine de Luther Foot, l’équipe gagnante de la finale, au-delà des jeux c’est l’esprit du fair-play qui doit primer sur tout. «Nous invitons nos frères et sœurs à rejeter les violences et à promouvoir la culture de la paix et le vivre ensemble pour le développement de notre cher beau pays la RCA.  Merci au promoteur de cette rencontre qui nous a permis de jouer entre nous les jeunes ».

Dieu-Béni Passiri, capitaine de l’équipe perdante, jouer déjà ensemble et ne pas se considérer comme des ennemis est plus que la défaite sur l’aire de jeux, « je suis désolé pour la défaite malgré que mon équipe a bien joué à la première partie, mais c’est le principe du jeu, gagner ou perdre. Je félicite l’autre équipe pour cette victoire méritée sans oublier l’organisateur qui a rassemblé des efforts pour organiser ce tournoi dans le but de créer de l’ambiance et le vivre ensemble parmi  les jeunes de cet arrondissement sans distinction. Ce que nous cherchons avant tout, c’est de consolider le vivre ensemble à travers ce match de football pour que vive la paix dans notre pays », dit-il.

Cette initiative est saluée par les habitants dudit arrondissement qui appellent d’autres personnes à emboiter le  pas afin de parvenir à une réelle cohabitation entre les jeunes. Un autre tournoi du genre sera organisé  sur ce même terrain de football au courant du mois d’octobre 2019.  Jefferson Yapende

 

Copyright2019CNC.