Centrafrique : L’UPC condamne avec la plus grande fermeté les meurtres perpétrés sur la population civile dans l’Ouham Pende.

Publié le 24 mai 2019 , 11:53
Mis à jour le: 24 mai 2019 11:53
Ali Darassa et ses hommes à Bambari.

 

 

UNITÉ POUR LA PAIX EN CENTRAFRIQUE

UPC

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

l’Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC) par la voix de son Coordinateur Militaire, Chef d’État-Major, le Général d’Armée, Ali DARASSA, condamne avec la plus grande fermeté les meurtres perpétrés sur la population civile dans l’Ouham Pende ces derniers jours.

L’UPC rappelle à tous les Groupes Armés les engagements pris devant la Communauté Internationale et les Garants de l’Union Africains lors de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en février dernier, exhorte l’ensemble des groupes signataires de l’Accord de Paix de Khartoum à suivre les termes de cet accord dans leur zone mais appelle également au respect des populations d’éleveurs et d’agriculteurs.

L’Etat Major de l’UPC, incite les responsables locaux et les Comités de Suivi à prendre leurs responsabilités et à descendre sur le terrain, afin de trouver des solutions à ces conflits et mettre fin à ces tueries.

L’UPC souligne que la RCA traverse une période sensible qui doit mener vers une Paix durable et que trois mois après la signature d’un accord essentiel pour notre Nation, les protagonistes doivent avancer ensemble sur la mise en œuvre des Unités Spéciales Mixtes de Sécurité (USMS) et le respect des engagements pris par chacun.

Vive la Centrafrique apaisée, vive la Paix.