Centrafrique: L’Union Européenne appuie le lancement des opérations de la première unité spéciale mixte de sécurité (USMS) issue de l’accord de paix

Publié le 14 mai 2020 , 11:38
Mis à jour le: 14 mai 2020 11:38
Le chef de l'État Faustin Archange TLe chef de l'État Faustin Archange Touadera, et la chef de la délégation de l'Union européenne en Centrafricaine le 16 octobre 2019 à Bouar lors du lancement de la première promotion des USMS. Photo CNC / Cyrille Jefferson Yapendé
Le chef de l’État Faustin Archange TLe chef de l’État Faustin Archange Touadera, et la chef de la délégation de l’Union européenne en Centrafricaine le 16 octobre 2019 à Bouar lors du lancement de la première promotion des USMS. Photo CNC / Cyrille Jefferson Yapendé

 

 Bouar le 15 mai 2020. La délégation de l’Union Européenne, a pris part ce jour, aux côtés du président de la république, chef de l’Etat, le professeur Faustin Archange Touadera, à la cérémonie de fin de formation des éléments de la première Unité spéciale mixte de sécurité (USMS), en présence du premier ministre, chef du gouvernement, du représentant de l’Union africaine, de l’ambassadeur de France, du Commandant de l’EUTM, de la Représentante adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, ainsi que des membres du gouvernement, marquant le début des opérations de cette unité composée d’anciens membres des groupes armés et des forces de défense et de sécurité centrafricaines.

Issues de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR) signé entre le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés le 06 février 2019 à Bangui, les USMS, étaient un moyen de retour à la légalité offert aux anciens membres des groupes armés afin de participer, aux côtés des forces gouvernementales, à la sécurisation des corridors de transhumance et de permettre ainsi un retour progressif de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire centrafricain.

Aujourd’hui, après plusieurs mois de formation, cette première unité devient opérationnelle et servira d’exemple aux autres groupes armés qui désireront emboiter le pas: “Vous êtes des pionniers d’une opération, jamais tentée auparavant en RCA, dans laquelle tous ensemble nous avons dû apprendre. Vous êtes les acteurs de quelque chose d’unique, qui va au-delà de la Centrafrique, et qui, nous le souhaitons, pourrait servir de référence et d’inspiration dans d’autres contextes” s’est, à l’occasion, adressée l’ambassadrice aux anciens membres des groupes armés.

Tout en félicitant les autorités du pays et les partenaires impliqués pour ce défi hautement relevé, l’Union Européenne a assuré qu’elle continuera à soutenir les USMS pour autant qu’elles s’accompagnent d’une mise en œuvre effective de l’APPR, d’un respect des engagements pris par les parties signataires, à une accélération du DDRR, visant à un retour des combattants dans la république et une dissolution des groupes politico-militaires, tel que prévu dans l’Accord de Bangui.

L’occasion a également permis de remettre aux autorités du pays le bâtiment qui abritera le Commandement de la zone défense Nord-Ouest, doté d’une capacité de 100 postes de travail, accompagné d’une remise symbolique de matériel informatique destiné aux FACA, et procéder à la coupure de ruban du nouveau centre de formation pour les Forces de sécurité intérieure (FSI). Des travaux entièrement financés par l’Union Européenne et réalisés par le Fonds Suisse de Déminage (FSD) et le bureau CIVIPOL.

La visite à Bouar s’inscrivait également dans le cadre de la sensibilisation par les autorités aux mesures de prévention et aux dispositions adoptées face à la pandémie du COVID-19. Dans le contexte le peuple européen, durement touché, reste solidaire et déterminé à accompagner ses pays et peuples partenaires, dans la riposte à ce nouveau défi qui ne pourra être relevé que par une solidarité et coopération internationale. C’était le message du pont aérien humanitaire mis en place par l’UE dont le premier vol effectué le 08 mai 2020, accompagné par le Commissaire européen à la gestion des crises, chargé de l’aide humanitaire et de la protection civile, Monsieur Janez LENARCIC.

 

 

Aucun article à afficher