Centrafrique : l’état-major des FACA annonce le recrutement prochain des nouveaux militaires

Publié le 5 janvier 2020 , 10:01
Mis à jour le: 5 janvier 2020 10:01
Des soldats FACA en formation avec des instructeurs de l'EUTM-RCA à Bouar le 16 août 2019. Crédit photo : EUTM-RCA
Des soldats FACA en formation avec des instructeurs de l’EUTM-RCA à Bouar le 16 août 2019. Crédit photo : EUTM-RCA

 

 

Bangui (République centrafricaine) – conformément à la loi de programmation militaire 2019-2023, l’état-major des armées a annoncé le recrutement prochain des 1000 nouveaux militaires au titre de l’année en cours, selon la volonté du gouvernement de rajeunir les forces armées centrafricaines (FACA).

 

L’État centrafricain recrute plus de 1500 éléments pour les FACA. Un recrutement qui se fera à trois niveaux au titre de l’année 2020, répondant ainsi à la loi de programmation militaire comptant pour la période de 2019- 2023, adopté par l’Assemblé Nationale en 2018. Cette loi trace les grandes lignes des actions du gouvernement en matière de la défense, notamment les dépenses liées à la dotation des FACA, en logistique dans le cadre de leur mission de protection du territoire, et également le recrutement de plus de 9800 jeunes  dans l’armée sur une période de 5 ans.

Cette nouvelle vague de recrutement lancé par l’Etat-Major des FACA, se fera à trois niveaux. Il s’agit d’abord des élèves officiers, puis des élèves sous-officiers et enfin,  celui de masse et de spécialistes pour les jeunes.

Le recrutement des élèves officiers s’effectuera du 02 au 06 juin 2020, inclus au centre de formation  et de perfectionnement du Camp Kassaï, et le dépôt du dossier de candidature se fera du 03 au 08 février 2020. Mais pour les élèves sous-officiers, et hommes de rang, le processus débutera à compter du 22 janvier au 05 février 2020.

Et dans les villes et à l’intérieur du pays, les endroits choisis pour le retrait et le dépôt sont, les préfectures, les sous-préfectures et les Mairies.

L’annonce de la deuxième série du recrutement des nouveaux militaires  quatre mois après la sortie officielle des 1023 jeunes recrues des FACA à Bouar et Kassaï à Bangui au mois d’octobre 2019.

Depuis l’année 2018, le gouvernement centrafricain, dans la perspective du rajeunissement des troupes, lance chaque année le recrutement d’au moins 1000 jeunes dans l’armée conformément  à la loi de programmation militaire.

Au fur et à mesure que ces jeunes militaires sont formés, ils ont immédiatement déployé presque sur l’ensemble du territoire dans des zones même sous contrôle des groupes armés.

Pour rappel, l’EUTM a déjà formé plus de 5000 hommes, au rang desquels, 3400 composés des policiers et des gendarmes sont passés au centre de formation de Berengo avec les instructeurs privés russes.

 

Copyright2020CNC.

communiqué de presse de l'État major pour le recrutement des soldats émis le 5 janvier 2020

Aucun article à afficher