Centrafrique : les groupes armés au secours de Touadera.

Publié le 16 avril 2019 , 8:03
Mis à jour le: 16 avril 2019 8:03

 

 

Bangui (Corbeaunews) – Acculé de partout par le peuple centrafricain, le Président Faustin Archange TOUADERA, très impopulaire depuis son accession au pouvoir en 2016, a reçu un soutien de poids la semaine dernière, celui des groupes armés, en l’occurrence le FPRC, l’UPC et le MPC,

 

En effet, contrairement à son engagement pris devant le peuple centrafricain au début de sa mandature dans laquelle il a bien mentionné qu’il n’intégrera pas les représentants des groupes armés dans son gouvernement avant que ceux-ci ne déposent leurs armes, le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, communément appelé « PRÉSIDENT DES PAUVRES» par ses adeptes, n’a pas tenu sa promesse. En plus de cela, la Constitution dans laquelle il a prêté serment avant de prendre le pouvoir n’est pas respectée dans toutes ses formes, et ce, quelques mois seulement après sa prise de fonctions.

La société civile, après avoir fait un constat alarmant de la situation du pays, demande à la population de descendre dans les rues le lundi 15 avril dernier pour manifester afin de pousser le chef de l’État à changer ses lignes politiques.

Contre toute attente, les groupes armés, signataires du dernier accord de paix de Khartoum avec le gouvernement, tentent de voler au secours du chef de l’État Touadera. Ils demandent à ce qu’il poursuive la même ligne politique jugée conforme à ses engagements pris lors des pourparlers de Khartoum et d’Addis-Abeba le mois passé.

D’après un membre du parti présidentiel MCU contacté par Corbeaunews, le geste des groupes armés à l’égard de Touadera ressemblent plutôt à un gâteau empoisonné. Ce qui pourrait le discréditer totalement aux yeux du peuple centrafricain.

Cependant, la question que tout le monde se la pose est de savoir comment le Président Touadera pourrait se faire élire en 2020 alors que sa cote de popularité frôle les 2% ?

Selon des informations discrètes proches de la famille présidentielle, Madame Brigitte TOUADERA demande même à son épouse de ne pas se représenter en 2020 pour un nouveau mandat de 5 ans. Va-t-il l’accepter ? Surtout que ses proches à la présidence de la République le poussent à confectionner des gadgets pour sa campagne électorale prochaine.

En tout cas, affaire à suivre…

 

Copyright2019CNC.