Centrafrique : Le quartier Malimaka abrite désormais un hôtel haute gamme, ‘’Hôtel Ngreko Résidence’’

Centrafrique : Le quartier Malimaka abrite désormais un hôtel haute gamme, ‘’Hôtel Ngreko Résidence’’ 

 

Inauguration hôtel résidentiel à Malimaka. Credit Photo : Fred Krock. copyright2017CNC.

Bangui, le 28 mars 2017.

Par : Fred Krock, CNC.

 

Mme Gisèle Pana, Ministre centrafricaine du Tourisme, des Arts et de la francophonie a présidé, ce samedi 25 mars 2017, la cérémonie d’inauguration de l’Hôtel Ngreko Résidence, sis au quartier Malimaka, dans le 5ème arrondissement de Bangui. Hôtel haute gamme et ouvrage 100% centrafricain réalisé par M. Jean-Robert Ngouallou. La population du 5ème s’est mobilisée en masse à l’occasion, car n’ayant pas cru leurs yeux de voir un plaque hôtelière de ce standing enfouie dans leur quartier classé parmi les moins modernes de la capitale.

Un véritable joyau haut standing est cet hôtel – rien à envier à un hôtel dit de classe. C’est un complexe équipé de service d’hébergement, de bar et restaurant. Les services connexes ne manquent pas, des chambres climatisées équipées de Télévision sur écran plasma, d’ordinateurs avec wifi, de frigo de chambre, le tout alimenté par un système d’électricité et eau potable autonome 24/24 heures (pas de délestage comme à l’ENERCA et à la SODECA). Les filles de salle joliment habillées comme des déesses, ainsi que les garçons de salle professionnels assurent les services et rendent agréablement le séjour des clients à l’Hôtel Ngreko Résidence. Outre ce confort, il y a une terrasse pour l’aération et le passe-temps. Ce n’est pas tout, car une voiture de liaison est disponible 24/24 heures pour faciliter l’accès à l’hôtel et la mobilité des clients.

Bref, Hôtel Ngreko Résidence qui s’est caché dans le petit quartier de Malimaka est un véritable trésor qui vient ainsi agrandir l’espace de l’hôtellerie en République centrafricaine.

L’ouverture officielle de cette structure hôtelière, samedi dernier, est enveloppée dans une grande cérémonie qui a pu mobiliser tout le 5ème arrondissement de Bangui, et plus particulièrement le quartier de Malimaka. L’ambiance festive a été assurée par les célébrités artistiques et culturelles centrafricaines dont Ozaguin OZ et son groupe ‘’Nouvelle écriture’’; Docteur Mandéké et le groupe de Gervais Lakosso.

L’implantation de cette structure dans le 5ème arrondissement est un motif de fierté pour le Maire dudit arrondissement surtout qu’elle désillusionne autour de l’image négative présentée par cette localité au temps fort de la dernière crise. « Aujourd’hui, le 5ème arrondissement, par le billet de quartier Malimaka qui abrite ce bijou local de l’hôtel Ngreko, rayonne comme le miroir que notre arrondissement porte dans le processus de la réconciliation nationale, de la cohésion sociale, du vivre ensemble », a noté le Maire qui ajoute avec sarcasme que « le 5ème arrondissement est véritablement en train de rentrer dans le processus du développement ».

La fierté n’est pas seulement pour les autorités locales ou la population de Malimaka venue nombreuse à la cérémonie, mais également un sentiment de satisfaction pour le Président Directeur général de l’hôtel, M. Jean-Robert Ngouallou. « Cela n’a pas été facile du tout au début des travaux de cet hôtel, car c’était en pleine crise où les armes tonnaient de partout, du Km5 ou d’ailleurs. Ce qui a renforcé le scepticisme de certaines personnes qui nous décourageaient d’implanter l’hôtel ici à Malimaka », a relevé M. Ngouallou. Donc, la réussite de ce projet – fruit de la persistance et de la ferme conviction du PDG, ainsi que sa détermination, matérialisées par l’invitation des personnes n’ayant pas mis pied à Malimaka depuis dix à vingt ans, est un motif réel de satisfaction pour le PDG, Jean-Robert Ngouallou.

La coupure du ruban symbolique a été opérée par la Ministre du Tourisme, des Ars et de la francophonie, Mme Gisèle Pana. Bien avant cette opération, le Membre du gouvernement s’est adressée aux invités mais aussi et surtout à la vaillante population du 5ème arrondissement. « Je commencerais par remercier les promoteurs de cette œuvre pour leur initiative qui vient à point nommé renforcer les statistiques des structures hôtelières dans notre pays. Car, aujourd’hui, les défis en matière de structures d’accueil sont énormes, c’est pourquoi nous avons des difficultés à accueillir des grands fora ou grands événements chez nous », a fait savoir la Ministre. Mme Pana en a profité pour attirer l’attention des populations du 5ème en général et les habitants du quartier Malimaka en particulier de considérer l’Hôtel Ngreko Résidence comme leur patrimoine. « Ne devenez pas demain ceux qui viendront enlever les tôles, enlever les portes ou fenêtres, ceux qui viendront voler les équipements de cet hôtel… Mais, je vous demande de l’approprier comme votre bien à vous », a conseillé la Ministre.

Bienvenu à l’hôtel Ngreko Résidence.