Centrafrique : le ministre Conseiller Adamou Idriss échappé de justesse à un kidnapping à Bangui.

Publié le 14 juin 2019 , 6:20
Mis à jour le: 14 juin 2019 6:20
Centre-ville de Bangui. Crédit photo : Mickael Kossi / CNC.

 

 

Bangui (République centrafricaine) – menacé de mort depuis quelques jours par des individus non identifiés, le ministre conseiller Adamou Idriss vient de s’échapper de justesse à un rapt au centre-ville de Bangui, a-t-on appris de source sécuritaire.

 

Selon nos informations, la scène s’est produite ce vendredi 14 juin dans la matinée alors que la victime, monsieur Adamou IDRISS, qui est par ailleurs ministre conseiller en matière d’élevage à la présidence de la République, se rendait au travail.

Même si personne n’a été encore identifié comme l’auteur ou co-auteur de ce présumé kidnapping, tous les regards se tournent désormais vers la milice présidentielle « Les Requins ».

 

Monsieur Adamou IDRISS, cadre de l’UPC d’Ali Darassa et nommé récemment par le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA après l’accord de paix de Khartoum du 6 février dernier comme ministre conseiller en matière d’élevage à la présidence de la République centrafricaine, serait la cible d’une menace de mort depuis quelques jours à Bangui.

 

Pour l’heure, aucun commentaire n’a été fait ni du côté de l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC) ni du gouvernement.

 

Rappelons que la milice « Les Requins », accusée d’être derrière cette tentative de kidnapping du ministre Adamou Idriss ce vendredi 14 juin, a été créée en janvier dernier par les proches de Faustin Archange Touadera dans le but, selon leurs statuts, de traquer tous les opposants politiques au régime  de la tortue

de Damara et qui se trouvent encore dans la capitale Bangui.

 

 

Copyright2019CNC.