Centrafrique : Le MCD félicite l’acte de Djotodia et appelle le parti KNK et ses sympathisants à la clairvoyance

Le Coordonateur général du MCD, Javon Zama Papa. Crédit photo cyrille Jefferson Yapendé / CNC.
Le Coordonateur général du MCD, Javon Zama Papa. Crédit photo cyrille Jefferson Yapendé / CNC.

 

Bangui (République) – Le Mouvement Centrafrique Debout(MCD) encourage la venue de l’homme du 24 mars 2013, Michel Djotodia et appelle le parti Kwa Na Kwa de l’ancien président François Bozizé Yangouvonda et ses sympathisants à mettre fin à leurs manœuvres clandestines.

Cet  appel a été lancé le 10 janvier, par Zama Javon Papa, Coordonnateur dudit mouvement, suite à un tête-à-tête effectué entre le président actuel Faustin Archange Touadera et Michel Djotodja, ancien chef de l’Etat de la transition.

La fin 2019 et le début d’année 2020 ont fait de la République Centrafricaine une terre d’actualités aux yeux du monde. Ceci par rapport au retour inopiné de l’ancien président François Bozizé, contraint à laisser le pouvoir par le putsch de l’ex-Séléka le 24 mars 2013 et l’arrivée de Michel Djotodja, exilé au Benin depuis six ans après avoir dirigé le pays pendant 10 mois.

Suite à ces multiples agitations de part et d’autres, le Mouvement Centrafrique Debout par la voix de son coordonnateur Zama Javon Papa tente de désamorcer les bombes en  appelant  les adeptes et les leaders de KNK à la lucidité et salue l’action de l’ancien Président Michel Djotodja désormais l’Ambassadeur de la paix en Centrafrique, « nous tenons à féliciter l’acte salutaire de l’ancien président de la transition Michel Djotodja, pour sa volonté manifeste, de reconnaitre les autorités en place et aussi de reconnaitre que des efforts ont été déployés et que le pays a besoin dignes fils et filles pour reprendre le chemin de la croissance. C’est ce que nous au niveau de MCD, voudrions, parce que nous avons informé le peuple centrafricain qu’un texte est au niveau de l’Assemblée Nationale où le Chef de l’Etat a demandé depuis la signature de l’accord de Khartoum, que tous les anciens présidents reviennent au pays et que leur statut sera pris en compte. C’est ce qui est en train d’être fait. C’est dans ce contexte que l’ancien président Michel Djotodja est rentré », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs apprécié le retour de conforme de Michel Djotodia et par contre fustige et condamne celui de François Bozizé, « nous voulons prendre les centrafricains à témoins ; n’est-ce pas que Michel Djotodja est venu par l’aéroport Bangui M’poko ? Il n’a pas été inquiété, il a été reçu en honneur en tant qu’un ancien chef de l’Etat. Voilà le comportement d’un centrafricain responsable qui veut concourir à la paix, qui veut apporter sa pierre à l’édification du pays », a-t-il apprécié.  

Avant de terminer sa déclaration, Javon Zama Papa sans passer par quatre chemins reproche aux cadres du parti KNK la manière utilisée pour amener l’ancien Chef d’Etat, François Bozizé dans son pays, « Si notre père François Bozizé rentrait dans des conditions similaires à celles de son compère, les centrafricains douteront-ils de son retour ? Je crois que non. Michel Djotodja est sécurisé garde de bons souvenirs. C’est ce que nous souhaiterions aussi pour François Bozizé. Mais nous dénonçons la manœuvre utilisée par le parti KNK pour ramener ce grand homme d’Etat de façon clandestine. A cela, nous disons non ! Parce que l’heure est au développement du pays et non à la manœuvre quelconque », a conclu le coordonnateur du MCD.

Il faut rappeler que le retour de Michel Djotodia après six ans d’exil au Benin, vient trois semaines ultérieures de celui de François Bozizé, rentré clandestinement après avoir passé aussi six ans d’exil en Ouganda, suite à sa destitution du pouvoir en mars 2013 par la coalition Séléka, dirigée par Michel Djotodia qui actuellement dans le cadre de la paix compte rencontrer après le Président actuel, Faustin Archange Touadera,  le Président de l’Assemblée nationale, Moussa Laurent Gon Baba et les deux anciens Chefs d’Etat, François Bozizé et Catherine Samba Panza.

 

Jefferson Cyrille YAPENDE

Copyright©2020CNC.