Centrafrique : « Le lancement du DDRR en désaccord avec les groupes armés à Paoua est un fiasco » selon Joseph Bendounga

Publié le 25 décembre 2018 , 8:32
Mis à jour le: 25 décembre 2018 8:32
L'opposant Joseph BENDOUNGA. CopyrightDR.
L’opposant Joseph BENDOUNGA. CopyrightDR.

 

 

Centrafrique : « Le lancement du DDRR en désaccord avec les groupes armés à Paoua est un fiasco » selon Joseph Bendounga

 

 

Le Président du Mouvement démocratique pour le Renouveau et l’Évolution de Centrafrique (MDREC), Joseph Bendounga qualifie de « fiasco », le lancement du grand programme du Désarmement Démobilisation Réinsertion et Rapatriement à Paoua au nord-ouest de la République centrafricaine par le Chef de l’État Faustin Archange Touadera.

 

Le lancement du programme de DDRR à Paoua est controversé par des groupes armés notamment le MLCJ, la RJ aile Belanga qui a dénoncé le processus lancé par le gouvernement.

Joseph Bendounga, Président du Parti MDREC n’est pas resté en marge de ces réactions et qualifie de plaisanterie de mauvais goût le lancement de ce grand DDRR à Paoua : « le lancement du DDRR par le Président Faustin Archange Touadera à Paoua est un fiasco et une plaisanterie de mauvais goût. Il vous souviendra  que le Président de la République dont le point 1 de sa profession de foi avait  proposé pourtant aux Centrafricains entre les deux tours, la réhabilitation et le redéploiement des forces de défense et de sécurité intérieure pour sécuriser les Centrafricains », a rappelé le Président du Parti MDREC qui profite de cette occasion pour suggérer  au Président de la République de mieux s’entourer que de bons conseils qui pourraient l’aider dans l’exercice de son mandat. Il n’est pas aussi exclu pour lui de consulter ses homologues de la sous-région qui ont de bonnes expériences dans la gestion de telle crise.

« Ce n’est pas dans deux ans et 8 mois que le Président de la République ira distraire les Centrafricains et prendre 3 armes pour dire qu’il a lancé le programme du désarmement. La Centrafrique n’est pas encore entrée dans le lancement du DDRR »,  conclut-il.

Contacté par CNC, un  proche du Chef de l’Etat balaie du revers de la main la réaction du Président Joseph Bendounga qu’il qualifie d’un non-évènement : « Je ne comprends pas le Président Bendounga qui regarde tous en noir. Ce lancement du programme DDRR par le Chef de l’Etat Touadera est un succès vu l’engouement des rebelles à cette cérémonie. Donc pour moi, sa réaction est un non-évènement et on en a assez de ce même refrain », a-t-il  réagi sous couvert de l’anonymat.

Plusieurs  réactions ont été enregistrées lors du lancement du DDRR à Paoua. Certains groupes armés ont exprimé leurs désaccords vis-à-vis du premier lancement de programme national du DDRR le lundi 17 décembre 2018 à Paoua par le Chef de l’État. D’autres ont souhaité le lancement après le dialogue de l’Union africaine.

 

CopyrightCNC