Centrafrique : le gouvernement lance le système de l’enseignement par la radio

Le ministre de l'éducation, Moukadas Noure avec les partenaires de ce projet dont la madame Bikha Patricia de l'Unicef @photo Jefferson Cyrille Yapende
Le ministre de l’enseignement primaire et secondaire, Monsieur Moukadas Noure, avec les partenaires de ce projet dont la madame Bikha Patricia de l’Unicef. Crédit photo : Cyrille Jefferson Yapendé / CNC.

 

Centrafrique : le gouvernement lance le système de l’enseignement par la radio

 

Bangui (République centrafricaine) – Un nouveau programme de l’enseignement par la radio a été officiellement lancé par le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Moukadas Noure,  le vendredi 20 décembre, à l’Institut National de la Recherche et d’Animation pédagogique(INRAP).

Ce nouveau système d’apprentissage en sango et Français par la radio a vu le jour grâce à l’appui de l’Unicef et de son bureau local à Dakar.

La cérémonie du lancement officiel de ce programme a eu lieu en présence des plusieurs hauts cadres du département de l’enseignement primaire et secondaire.

Ce projet qui a été initié en 2018 par l’Unicef et le gouvernement vise à renforcer davantage le système éducatif centrafricain fragilisé par la crise militaropolitique qu’a entraîné le déplacement d’environs 270mille enfants en âge d’apprentissage scolaire dont 116 milles en situation de rupture scolaires ou  non scolarisés.

C’est dans cette optique que l’Unicef a mis en place ses conditions pour aider les enfants en situation non scolarisées. 72 leçons de français et 72 leçons de calcul conceptualisées et traduites en sango par l’INRAP via ses conseillers pédagogiques, sont déjà prêtes à être diffusées dans les radios.

«Ce nouveau système d’enseignement est contribution fondamentale, un atout supplémentaire pour combler le déficit d’apprentissage des enfants qui sont en dehors du cursus scolaire. Pour se faire, l’Unicef en collaboration avec le bureau régional de Dakar a mis à la disposition de radio télévision scolaire 72 leçons de français et 72 leçons de calcul qui ont été élaborées, validées puis traduites en sango », a précisé Moukadas Noure, ministre de l’Enseignement primaire et secondaire qui annonce aussi que ses leçons de français et sango seront bientôt diffusées dans les différentes stations radiophoniques de Bangui et les provinces.

Pour mieux toucher les enfants qui sont dans l’arrière-pays, ce programme a prévu de diffuser 80 leçons de français et de calculs dans les sous-préfectures de Bambari dans  l’Ouaka ainsi que certaines radios communautaires.

Patricia Bikha, représentante de l’Unicef à cette cérémonie, quand elle rappelle que le droit à l’éducation exige de tous une recherche de tous les moyens possibles pour améliorer les conditions de l’accès facile à une éducation de qualité à chaque enfant de la République centrafricaine ?

« La présence dans cette salle des partenaires au développement de la Centrafrique témoigne de leur souci commun d’appuyer le programme respectif afin de rechercher une convergence, une complémentarité, l’épuisante et l’efficacité nécessaire pour non seulement de meilleures conditions d’apprentissage et assurer le droit légitime de tous les enfants à l’éducation et également le bien-être des enfants et des femmes de ce pays », a-t-elle conclu.  

Ce projet de l’enseignement par la radio a été réalisé grâce à la combinaison de l’effort dont la Fondation Hirondelle (Radio Ndékéluka) qui a apporté son expertise en production et diffusion de support radiophonique,  le ministère de l’éducation amené son expertise en termes de l’enseignement et l’Unicef enfin apporte sa contribution en termes de l’expertise dans le secteur de l’éducation en appuyant le gouvernement.

Jefferson Cyrille Yapende