Centrafrique : Le Général burkinabè Daniel Sidiki Traoré nommé commandant des Casques bleus en Centrafrique 

Le général burkinabé Sidiki Traoré. CopyrightDR
Le général burkinabé Sidiki Traoré. CopyrightDR

 

 

Bangui (République centrafricaine) – Le secrétaire général des Nations unies, António Gutierres, a nommé mardi le général des forces armées burkinabè, Daniel Sidiki Traoré, comme nouveau commandant de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca), a-t-on appris d’un communiqué du porte-parole du Secrétaire Général de l’ONU.

 

Le Général Traoré est actuellement conseiller militaire du chef d’état-major des armées, le Général Moïse Miningou. Il va remplacer le général Balla Keïta du Sénégal dont la mission prend fin le 29 février, rapporte le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies.

Il possède également une vaste expérience du maintien de la paix, ayant récemment servi comme commandant adjoint de la force à la MINUSCA-2018. Il a aussi servi en tant que Commandant du secteur ouest à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) de 2014 à 2016. Il a en outre été commandant de secteur à la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) dans l’ouest du Darfour de 2012 à 2014.

Sa nomination intervient dans un contexte où la MINUSCA depuis son déploiement en Centrafrique peine à assurer correctement la protection des civils en proie aux violences des groupes armés. Pour un observateur de la vie politique centrafricaine, « les centrafricains ne peuvent rien espérer de ces gens-là. Ils sont là pour leur business et pas pour mourir », critique-t-il.

 

Cédric Gwa Gomba

Copyright2020CNC.