Centrafrique : Le DG de Shelter-Afrique Femi Adewole, à Bangui pour créer une Banque de l’habitat

Centrafrique : Le DG de Shelter-Afrique Femi Adewole, à Bangui pour créer une Banque de l’habitat

 

Le Directeur Général de FEMI et le Ministre F. Gaby Leffa. Credits photo : fred Krock. CopyrightCNC.
Le Directeur Général de FEMI et le Ministre F. Gaby Leffa. Credits photo : fred Krock. CopyrightCNC.

 

Bangui, le 27 juillet 2017.

Par : Fred Krock, CNC.

 

Ce mercredi 26 juillet 2017, dès les premières heures de la matinée, le Directeur général de Shelter Afrique, M. Femi Adewole a effectué une visite de
travail éclaire en République centrafricaine. Il s’agit de signer les documents nécessaires à l’appui de cette institution, en vue de la création d’une
Banque de l’habitat en Centrafrique.  L’artisan premier de cette initiative, le Ministre de l’Urbanisme et de l’habitat, Gaby Francky Leffa s’est réjoui
de la concrétisation de ce projet salutaire non seulement pour la reconstruction du logement et des édifices en Centrafrique, mais également de faciliter
la réconciliation nationale à travers l’habitat.

C’est très tôt à l’aéroport international Bangui Mpoko que Femi Adewole, Directeur général de Shelter Afrique a rencontré la presse à son arrivée. En présence
de son Directeur général Adjoint intérimaire, Oumar Diop, le Directeur général de Shelter Afrique explique personnellement l’objet de sa visite : « Ma
visite au niveau de la République centrafricaine qui a été rendue possible grâce au Ministre de l’Urbanisme et de l’habitat s’inscrit dans le cadre d’un
partenariat avec Shelter Afrique en tant qu’institution financière de développement de l’habitat et du logement en Afrique. Nous souhaitons, à travers
cette visite, développer et renforcer la coopération avec votre pays », a-t-il déclaré.

Au-delà d’un partenariat à développer pour l’habitat en Centrafrique, le Directeur général de Shelter Afrique s’est inscrit dans la peau du Centrafricain
meurtri par des années de crise militaro-politique à connotation confessionnelle pour décider de cet appui à la République centrafricaine. Selon le DG,
« Nous sommes conscients des besoins extrêmement importants aujourd’hui au niveau de la République centrafricaine. Shelter Afrique entend mettre en place
un partenariat solide, de le développer et de le fluidifier ».

De manière précise, l’intérêt premier de ce partenariat entre Shelter Afrique et le Gouvernement centrafricain réside dans trois éléments majeurs, selon
le DG. Le premier concerne le support de l’investissement que Shelter Afrique va mettre en place pour soutenir la création de la Banque de l’habitat de
la République centrafricaine. Il y a déjà des travaux qui ont commencé à être réalisés en ce qui concerne ce premier élément, a rassuré Femi Adewole. Le
deuxième élément de ce partenariat, c’est le financement de projets de logements dans le domaine économique et social en partenariat avec le Ministère
de l’Urbanisme et de l’habitat. Enfin, le troisième élément qui est non moins important également pour le peuple centrafricain, c’est la création d’emplois
en faveur des jeunes désœuvrés, puisqu’il s’agit de mettre en place un système de Travaux à haute intensité de main d’œuvres (THIMO). Le DG a expliqué
que c’est « parce qu’en faisant l’élément numéro 1sur  l’investissement de la Banque de l’habitat et en finançant les projets de développement dans le
domaine du logement et de l’habitat, Shelter Afrique va participer à la création de l’emploi au niveau du pays ».

Toujours à l’aéroport, le Ministre Gaby Francky Leffa, se réjouissant de la concrétisation du projet qu’il à longtemps porté pour le peuple centrafricain
aboutir, a rappelé que le Gouvernement tient beaucoup aux questions de la reconstruction de l’habitat et du logement, surtout après la dernière crise qui
a vu une nette augmentation de besoins de logements qui dépassent déjà les un millions de logements.

« Nous avons toujours compris et fait comprendre à nos compatriotes que la réconciliation chère à notre pays aujourd’hui sera possible que grâce aux efforts
du gouvernement, à travers l’habitat. Et pour cela, nous nous sommes résolument mis en travail sur la base de la Lettre de missions que le Premier ministre
nous a donnée pour pousser le plus loin possible le développement de l’habitat et du logement. C’est cette vision qui nous a guidés à mettre en place le
projet de création d’une Banque de l’habitat dans notre pays. Dieu merci, nous avons l’entière disponibilité de nos partenaires Shelter Afrique à nous
accompagner dans la dynamique. Il est question seulement aujourd’hui de signer les documents pour créer cette Banque d’habitat », a  déclaré le Ministre
Leffa.

En lançant cette dynamique, le Gouvernement, à travers le Ministère de l’Urbanisme et de l’habitat entend également rétablir la dignité des Fonctionnaires
et Agents de l’Etat qui partent à la retraite sans maison. «  Nous ne pouvons pas continuer à encourager les vieilles pratiques qui s’exercent dans notre
pays, notamment le fait que les Fonctionnaires et Agents de l’Etat qui ont travaillé pour le pays, partent à la retraite en restant dans des maisons de
location. Cet état des choses doit prendre fin. Et, c’est cela la RUPTURE promue par le Président de la République », a souligné le Ministre Leffa qui
explique par ailleurs qu’« à travers cet appui de nos partenaires de Shelter Afrique, nous allons créer cette Banque d’habitat, en sorte que chaque Centrafricain
qui travaille pour l’Etat puisse avoir une maison qu’il paie progressivement, selon une échéance convenue. En cela, il servira l’Etat dans la dignité et
l’honneur ».

Notons que la création de cette Banque de l’habitat viendra se greffer aux immenses chantiers de logements mis en scelle par le Ministère de l’Urbanisme
et de l’habitat.

 

Copyright2017CNC.