Centrafrique : l’ancien Président François Bozizé bientôt de retour dans son pays,

l'ancien Président François Bozizé
L’ancien Président centrafricain François Bozizé.

 

l’ancien Président François Bozizé bientôt de retour dans son pays, selon son parti KNK.

 

 

Bangui (République centrafricaine) – CNC – C’est dans une déclaration relative à la situation socio-politique du pays mardi 26 novembre que dans l’un des points abordés, l’annonce de retour imminent de l’Ancien Président Centrafricain, François Bozize, est évoqué. Pour le parti KNK, les autorités centrafricaines ont tout fait pour qu’il ne revienne pas au pays.

 

Dans un premier temps, au regard de la déclaration du parti KNK, il s’agit de diagnostic des actes du pouvoir en place. De retour de Bozize à la situation sécuritaire, rien n’y a échappé.

Le retour de Bozize au pays et les obstructions des autorités centrafricaines est inscrit au premier point de cette déclaration. « Il n’est un secret pour personne que le Pouvoir en place s’est évertué à entraver autant que faire se peut le retour en République Centrafricaine de l’ancien Président François Bozize Yangouvonda. C’est pourquoi après avoir laissé la possibilité au Président Touadera de faire preuve de bonne foi et de bonne volonté, le KWA NA KWA a porté sur la place publique le refus de renouveler le passeport diplomatique de son Président Fondateur par l’actuel Chef de l’Etat à qui ce document de voyage a été remis en mains propres », a rappelé le parti.

Pour démontrer que le pouvoir de Bangui ne fait rien pour favoriser le retour de Bozize au pays, le blocage du projet de Loi portant sur le statut des anciens Chefs d’Etat n’est pas à l’ordre du jour à l’Assemblée Nationale et au gouvernement, « de même, le retard volontaire dans le projet de Loi portant sur le Statut des anciens Chefs d’Etat ou encore la prise de la circulaire inique faisant interdiction aux compagnies aériennes desservant la République Centrafricaine d’embarquer François Bozize Yangouvonda à destination Bangui sont autant de manœuvres dilatoires destinées à empêcher ce dernier de rentrer dans son pays », dénonce-t-il.

Que faire face à cela, le KNK ne manque pas d’imaginations ou de scénario pour acter le retour de leur champion. « Le Président Fondateur du KWA NA KWA a pris la résolution de rentrer à Bangui dans les tous prochains jours à une date qui sera officiellement communiquée sous peu. A cet effet, nous invitons les autorités à prendre langue avec notre formation politique afin d’organiser ce retour dans la dignité et la quiétude de tous », un appel qui sonne comme un passage en force.

Pour porter à la place publique, tout ce qu’il reproche au régime actuel, « le KWA NA KWA informe l’opinion publique nationale et internationale du lancement dans les prochains jours d’une vaste campagne d’information du public sur les graves et inadmissibles dérives du Pouvoir en place », conclut la déclaration du parti.

Pour rappel, le collectif des avocats de Bozize ont introduit des requêtes en annulation au niveau du Tribunal administratif de la circulaire prise par Théodore Jousso, ministre des transports, en 2016 suit son cours.

 

Cédric Wa-Gomba

Copyright2019CNC.