Centrafrique : La Présidence fait pression et Djotodia annule son rendez-vous avec Bozizé pour des raisons peu claires

Publié le 13 janvier 2020 , 1:20
Mis à jour le: 13 janvier 2020 1:20
michel djotodia après son retour à bangui le 10 janvier 2020 et reçu par un ministre
Rencontre entre le conseiller du Président Touadera et l’ex-chef de l’État Michel Djotodia à la présidence le 10 janvier 2020.

 

 

Bangui (République centrafricaine) – Michel Djotodia et François Bozizé devrait se rencontrer ce samedi pour un tête-à-tête, mais en dernière minute le rendez-vous a été annulé à cause d’un coup de fatigue, selon les proches de Djotodia, mais les indiscrétions ont insufflé au CNC que c’est sous pression de la présidence que cette rencontre n’a finalement pas eu lieu.

 

Sur invitation du régime de Bangui, l’ancien président de la transition Michel Djotodia, arrivé dans la capitale centrafricaine le vendredi dernier après six ans d’absence, n’a pas caché son désir de rencontrer l’ancien président François Bozizé,  et Catherine Samba-Panza après son entrevue avec Faustin Archange Touadera.

 

« Il serait aussi important pour moi, après ma rencontre avec le président Faustin Archange Touadera, de rencontrer tous les autres acteurs, notamment François Bozizé, Mme Catherine Samba-Panza. Je voudrais parler aussi des anciens premiers ministres, les chefs des partis politiques. Il faut les rencontrer tous. On va s’asseoir pour pouvoir nous projeter dans l’avenir, voir comment on peut pacifier ce pays en ruine », avait déclaré Michel Djotodia dès son arrivée le vendredi 10 janvier.

 

Si Michel Djotodia a finalement été reçu en audience par le président Touadera au Palais de la renaissance alors que la demande de l’audience de Bozizé continue de faire débat, cela prouve clairement que le chef de l’État voudrait implicitement se mettre à distance de son ex-patron François Bozizé, selon l’avis de certains observateurs de la vie politique nationale.

 

De sources proches de Michel Djotodia contactées après l’annulation de ce rendez-vous avec François Bozizé, ont clairement indiqué à la rédaction du CNC que les gens apprécient mal que les deux anciens chefs d’État se rencontrent alors que Bozizé n’a pas encore été reçu en audience.

 

« Il a été contraint d’annuler ses rendez-vous de la journée notamment sa rencontre avec François Bozizé pour un coup de fatigue », a rapporté cette source pour justifier l’annulation de la rencontre. Mais de sources sures et concordantes, la présidence de la République y a joué sa partition pour que les deux hommes ne se rencontrent pas. « Il est ici sur invitation du gouvernement centrafricain. Nous savons que depuis le retour de Bozizé, la relation entre le KNK et le président Touadera n’est pas au beau fixe. Ils ne peuvent pas e rencontrer avant l’audience sollicitée par le président Bozizé », a laissé entendre un ministre conseiller spécial à la présidence de la République.

 

Du côté du KNK, c’était la frustration doublée de colère d’avoir fait déplacer leur champion au siège du parti et d’attendre pendant des heures Michel Djotodia.

 

L’ancien président est reparti ce matin pour le Bénin en vue de préparer un déplacement prochain à Séoul où il doit participer à une conférence sur la paix. « Il a assuré qu’il reviendrait très prochainement en RCA », confie un de ses proches.

 

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher