Centrafrique : La Coalition de l’Opposition Démocratique 2020 enterre E Zingö Biani

 

 

 

Les leaders de l’opposition démocratique d’unis, lors de la signature de la convention de la création de plate-forme COD2020 à Bangui le 11 février 2020.Bangui (République centrafricaine) – Nouvellement créée, la plateforme de l’opposition dénommée “Coalition de l’Opposition Démocratique-2020 (COD 2020)”, en son article 12 fait interdiction aux parti ou associations politiques membre d’adhérer à une autre plateforme car cela « vaut exclusion ». Ce qui ouvre désormais la voie au départ d’E Zingo Biani des partis politiques qui en sont membres.

« E Zingo Biani est tué », s’exclame un de ses leaders interrogés par CNC ce week-end.

Quelques partis politiques de l’opposition ont signé mardi 11 février 2020 la charte de leur nouvelle plateforme dénommée “Coalition de l’Opposition Démocratique-2020 (COD 2020)”, qui s’est assignée la mission de veiller sur les questions de démocratie et la bonne marche des élections du 27 décembre prochain. Mais la naissance de cette coalition enterre de facto la plateforme socio-politique d’E Zingo Biani car, au regard de l’article 12 de la charte de COD 2020 qui stipule que : « l’adhésion d’un parti ou association politique membre de la Coalition de l’Opposition Démocratique-2020 à une autre plateforme politique est interdite et vaut exclusion ».

Interrogé sur la différence entre cette plateforme et le Front Uni E Zingo Biani, le président de COD-2020 nuance et justifie la différence par l’approche citoyenne portée par E Zingo Biani. Cependant, la nouvelle plateforme se veut politique.

Cédric Wa-Gomba