Centrafrique : La Banque mondiale secourt le gouvernement centrafricain.

Publié le 12 juillet 2017 , 9:17
Mis à jour le: 12 juillet 2017 9:17

Centrafrique : La Banque mondiale secourt le gouvernement centrafricain.

 

Les véhicules remis à la douane centrafricaine

Bangui le 13 juillet 2017

Par : Jefferson Cyrille YAPENDE, CNC

Dans le cadre du programme d’urgence de restauration des services publics et du programme économique du gouvernement visant à optimiser les recettes publiques de l’État que le président centrafricain, Faustin Archange TOUADERA a rehaussé de sa présence ce mardi 11 juillet 2017 la cérémonie de remise des véhicules au ministère des Finances et du Budget.

C’est mardi dernier, 11 juillet, que la Banque mondiale a doté le ministère de 5 véhicules 4×4 pour les régies financières et le gouvernement, sur les fonds propres de l’État, a équipé la douane centrafricaine de 6 autres véhicules. Cette dotation à la douane devrait permettre l’augmentation des patrouilles rotatives sur les convoyages des marchandises entre Bangui-Garoua-Boulaï- Bangui.

Pour le ministre des Finances et des Budgets, Henri Marie Dondra, initiateur de cette initiative qui vise à assainir les finances publiques à travers la réduction, voire l’élimination des fraudes au sein de la régie financière, « c’est un don qui vient soutenir l’effort d’assainissement des finances publiques entamées depuis plus d’un an en vue de mobiliser les recettes publiques en dépit des conditions sécuritaires défavorables ».

Quant au Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA, seules la rupture avec les contres valeurs par les agents de la régie financière et les douaniers pourrait éradiquer la fraude et la corruption. Il en a profité pour féliciter le ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra et ses collaborateurs pour l’effort sans cesse déployer pour améliorer les recettes de l’État.

Cette précieuse contribution de la Banque mondiale, ajoutée aux efforts du gouvernement, va beaucoup aider le ministère des Finances et du Budget à renforcer la capacité opérationnelle de l’administration douanière et fiscale dans le pays. Reste alors l’usage que chacun en fera.

CopyrightCNC2017