Centrafrique : installation du commandant de région militaire nord-ouest à Bouar.

Installation du lieutenant-colonel Roger Godongaye le 29 novembre 2019 à Bouar en présence de l'Inspecteur des armées. Crédit photo : Gervais Lenga / CNC.
Installation du lieutenant-colonel Roger Godongaye le 29 novembre 2019 à Bouar en présence de l’Inspecteur des armées. Crédit photo : Gervais Lenga / CNC.

 

Le Lieutenant-Colonel Roger Godongaye installé comme le nouveau chef militaire de la zone de défense nord-ouest 

 

Bouar )République centrafricaine) – CNC – Le nouveau commandant des forces armées centrafricaines (FACA) de la région nord-ouest, le lieutenant-colonel Roger Godongaye,a été installé ce vendredi 29 novembre dans la ville de Bouar, capitale provinciale de la Nana-Mambéré, au nord-ouest de la Centrafrique.

 

La cérémonie s’est déroulée à Bouar ce vendredi 29 novembre en présence des autorités préfectorales, des représentants du gouvernement et de l’inspecteur général des armées.

Selon le nouveau document unique d’organisation (DUO) des forces armées centrafricaines, deux bataillons au total sont attendus dans la région militaire nord-ouest, regroupant cinq (5) préfectures à savoir l’Ouham-Péndé, l’Ouham, la Nana-Mambéré, Mambéré-Kadéï et Sanga-Mbaéré.

À ce titre, le lieutenant-colonel Roger Godongaye, désormais considéré comme le chef d’État-major de la zone de défense nord-ouest, sera à la tête d’environ 1326 soldats du bataillon d’intervention territoriale (BIT1).

Selon la Loi de Programmation militaire (LPM) 2019-2023, qui prévoie de transformer en profondeur les forces armées centrafricaines (FACA) en une « armée de garnison », désormais ce sont des unités combattantes qui sont déployées dans les régions militaires afin de réaliser un maillage territorial.

Pour les populations locales, la prise des fonctions du lieutenant-colonel Roger Godongaye est un signe palpable du retour effectif de l’autorité de l’État dans les provinces.

 

Gervais Lenga

Copyright2019CNC.