Centrafrique : insolite, un résident chinois impose à son employé de faire le lit avec son chien.

Publié le 24 juillet 2018 , 4:40
Mis à jour le: 24 juillet 2018 4:40

 

 

Centrafrique : insolite, un résident chinois impose à son employé de faire le lit avec son chien.

 

Bangui, 25 juillet 2018

 

En garde à vue à la gendarmerie depuis ce matin, un résident de Bangui d’origine chinoise vient d’être arrêté par les forces de l’ordre ce mardi 24 juillet chez lui au quartier 36 villas.

 

Selon une source proche de l’enquête, le présumé criminel, qui est d’origine chinoise,aurait insisté depuis hier à son employé centrafricain domestique de passer la nuit désormais dans la chambre et sur le lit de son chien et avec le chien bien sur.

Et comme si cela ne suffisait pas, l’homme insiste à nouveau à son employé de manger ensemble avec ce même chien dans la même assiette réservée pour cet animal domestique.

Cette proposition, loin d’être une blague, devient de plus en plus sérieuse et le chinois ne manque pas de le rappeler à son employé chaque une heure.

Cependant, l’employé,qui ne pouvait pas supporter ce nouvel ordre de son chef, décide d’en parler ce matin aux soldats FACA qui sécurisent les agents de l’ENERCA de passage chez son patron au quartier 36 villas derrière l’immeuble de la commission nationale pour les réfugiés qui est en face de la base logistique du PAM.

Entre temps, les soldats FACA, qui n’ont pas le droit d’intervenir dans de telle situation, font appel à leur tour aux gendarmes de la SECTION DES RECHERCHES ET D’INVESTIGATION (SRI) qui sont intervenue finalement pour mettre la main sur le sujet chinois en question.

À la brigade, l’homme tente de nier les faits qui lui sont reprochés, mais l’enquête quant à elle, suit son cours pour comprendre pourquoi une personne arrive à demander à faire une telle proposition à quelqu’un qui travaille pour elle.

 

 

Bangui, Anselme Mbata pour CNC.