Centrafrique : incursion des Peuls armés dans le village Sabewa.

Publié le 5 janvier 2019 , 10:24
Mis à jour le: 6 janvier 2019 12:48
Commune de Zoukombo proche de Baboua pour illustration. CopyrightCNC.
Commune de Zoukombo proche de Baboua pour illustration. CopyrightCNC.

 

 

Centrafrique : incursion des Peuls armés dans le village Sabewa.

 

 

Bouar (CNC) – Des dizaines des habitations incendiées et la population en débandade, le village Sabewa, dans la commune de Niem-Yelewa, cible d’une incursion d’un groupe des éleveurs peuls venus du Cameroun, s’est replongé dans la confusion totale ce mardi 1er janvier 2019.

 

L’information, qui vient d’être confirmée par le chef du groupe de ce village frontalier, monsieur Yangaï Ruben, fait état d’une incursion le 1er janvier d’un groupe des Peuls, venus du Cameroun voisin, dans le village Sabewa et sa région.

Les assaillants, qui ne sont pas des combattants du mouvement 3R, mais plutôt des éleveurs camerounais qui ont traversé illégalement la frontière de la RCA dans leur transhumance.

Après leur incursion vers le village frontalier  Sabewa dans la commune de Niem-Yelewa, située dans la préfecture de la Nana-Mambéré au nord-ouest de la RCA, les assaillants ont littéralement mis le feu partout afin de faire paître les herbes. Ce qui a occasionné au passage non seulement l’incendie de plusieurs habitations, mais aussi des dégâts importants dans plusieurs villages de la commune de Niem-Yelewa proche de la frontière avec le Cameroun.

Avec la perte de réserves alimentaires causée par cet incendie, le chef du groupe sollicite l’appui du gouvernement ou des ONG afin d’éviter une crise alimentaire dans le secteur.

 

Copyright2019CNC.