Centrafrique : Henri Marie Dondra décroche la sixième revue du programme économique et financier avec le FMI

Publié le 3 juillet 2019 , 5:14
Mis à jour le: 3 juillet 2019 5:14
Le Président Touadera en haut à gauche suivi de son premier ministre Firmin Ngrebada à droite, son ministre des finances Henri-Mari Dondra au dessous et Christine Lagarde du FMI en bas à droite. Copyright2019CNC.

 

 

Les résultats de la sixième revue du programme économique et financier du gouvernement centrafricain avec le Fonds Monétaire international (FMI) s’affichent sur une note positive. Le ministre des Finances et du Budget Henri-Marie Dondra vient de boucler la revue entière avec le FMI. Ce qui classe la RCA au premier rang des pays de l’Afrique à avoir franchi cette étape.

C’est un évènement historique, car c’est pour la première fois dans l’histoire du pays de Boganda que les autorités centrafricaines, sous l’impulsion du président Touadéra et de son gouvernement dirigé par le Premier ministre, Firmin Ngrebada a connu de telles avancées significatives dans leur programme avec les institutions de Breton Woods. Ainsi, la RCA bénéficie d’une Facilité élargie de crédit d’au moins 18 milliards de francs CFA, ce qui n’est pas rien. Les six revues valent 72 milliards de francs CFA.

De source autorisée, les résultats macroéconomiques en RCA restent favorables. Ces mêmes sources ont affirmé que la croissance économique de Centrafrique qui était de 4% en 2018 a évolué à 4,5 en 2019 et que l’inflation était maîtrisée à 1,6% en 2018 et cette tendance doit se pérenniser. Ces percées sont les fruits de la mise en œuvre des différentes réformes menées à perfection au sein du département des Finances et du Budget.

Cette sixième et la dernière revue du programme est appuyée par la facilité élargie de crédit, le ministre des Finances et Budgets, Henri Marie Dondra, lors de la présentation aux élus de la nation ce mercredi, 03 juillet, sur les éléments nouveaux apportés dans le budget initial de 2019 en cours d’exécution, exprime sa satisfaction par rapport à ce succès, « C’est pour moi, une fierté de l’annoncer puis que, c’est la première fois qu’un gouvernement de notre pays arrive à boucler sans interruption un programme complet sur trois ans avec le Fonds Monétaire International et même comparativement à la sous-région , la République centrafricaine tient le drapeau », se réjouit, Henri Marie Dondra.

 

Ulrich Mamelenya

Copyright2019CNC.