Centrafrique : grève des camionneurs au PK 26.

Publié le 13 mai 2020 , 9:31
Mis à jour le: 13 mai 2020 9:31
Des camions stationnées au parking de la douane du PK26 de Bangui, sur la rtoute de Bangui, le 11 avril 2020. Photo CNC / Anselme Mbata.
Des camions stationnées au parking de la douane du PK26 de Bangui, sur la rtoute de Bangui, le 11 avril 2020. Photo CNC / Anselme Mbata.

 

Bangui (République centrafricaine ) – Dans la matinée du mercredi 13 mai, les circulations sur la route n°1 entre Bangui et Boali ont été brièvement bloquées par une centaine des camionneurs en provenance de la République du Cameroun.

 

Selon les nouvelles mesures de surveillance  de la pandémie du Covid-19 mises en place par le gouvernement centrafricain, toute personne en provenance de la République du Cameroun doit se faire dépister à Béloko, ville frontalière avec le Cameroun. Cependant, pour les camionneurs, après un premier test de dépistage du Covid-19 à la frontière, ils doivent subir obligatoirement un second au PK26 avant d’entrer dans la capitale.

Justement, ce mercredi 13 mai, les convois qui ont quitté successivement la frontière trois jours plutôt à destination de Bangui, ont été bloqués dans la nuit du lundi à mardi à la barrière des forces des l’ordre au niveau du PK26 sur la route de Boali. Les raisons évoquées, chaque camionneur doit passer le second test du Covid-19 avant d’entrer à Bangui. Or, sur place, aucune équipe du ministère de la Santé n’est présente sur le lieu pour dépister les conducteurs. Après plusieurs heures d’échanges téléphoniques  avec le ministère de la Santé. Aucune solution n’a été trouvée. Les agents auraient évoqué un problème de carburant dans leur véhicule, mais également le paiement de leurs frais de mission.

En constatant ce grave dysfonctionnement, les camionneurs se sont littéralement mis en colère. Deux heures plus tard, ce mercredi vers 10 heures, ils ont bloqué, avec leur camion, toutes circulations sur la route nationale n°1, tronçon Bangui-Boali.

Immédiatement, vers 12 heures, une solution a été trouvée, et tous les camions ont pu entrer à Bangui en toute sécurité ce mercredi.

Pour de nombreux Centrafricains, la pandémie du Covid-19 semble être un gigantesque business des autorités nationales en quête de l’argent pour leur campagne électorale.

 

Anselme Mbata

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher