Centrafrique: François Grosjean, annonce la réouverture de l’Alliance française de Bangui

annonce de la rouverture par les officiels de l'allaince Française de Bangui
Annonce de la réouverture de l’Alliance Française de Bangui. ©2014CNC

François Grosjean, annonce la réouverture de l’Alliance française de Bangui

Bangui (Corbeau News Centrafrique): 28-11-2014.  Après près d’un an de fermeture, suite à la dégradation de la situation sécuritaire en République centrafricaine, l’Alliance française de Bangui va très bientôt, notamment le 6 décembre prochain, rouvrir ses portes. L’annonce a été faite par le nouveau Directeur de l’alliance, François Grosjean, lors d’une conférence de presse qu’il a animée ce vendredi 28 novembre 2014, à la pâtisserie Grand Café d’Alain Diab à Bangui, en présence du promoteur de la culture centrafricaine, Alex Ballu.

Véritable soulagement pour les amoureux culturels centrafricains de voir le lieu par excellence d’expression culturelle, à savoir l’Alliance française de Bangui appelée affectueusement ‘’AFB’’ par les Banguissois, rouvrir ses portes. « Nous avons assez souffert avec la crise, je pense qu’il est maintenant temps que Bangui retrouve ses jours de gloire, que la RCA retrouve la paix. Nous espérons que le 6 décembre soit l’occasion pour les centrafricains d’oublier le 5 décembre passé où le pays a sombré dans le chaos. » s’est réjoui Alain Diab, patron de la pâtisserie Grand café qui a servi de cadre à la Conférence de presse.

Annonce de la réouverture  de l’Alliance Française de Bangui
Annonce de la réouverture de l’Alliance Française de Bangui. ©2014CNC

L’ouverture sera non seulement pathétique avec le concert de Bibi Tanga, le célèbre artiste centrafricain de la diaspora, mais ce sera un moment de tenter de redonner vie à la capitale centrafricaine, comme l’a souligné François Grosjean : « Je pense que s’il y a une ville qui arrête de vivre à 18 heures, ce n’est pas une ville. Malheureusement, c’est la situation de Bangui. C’est pour cela que nous allons organiser l’ouverture de l’Alliance française de Bangui expressément à partir de 18 heures. Le grand concert du l’artiste centrafricain de la diaspora Bibi Tanga qui marquera cette ouverture va être lancé à cette heure-là, parce que la nuit apporte de la magie au spectacle. Mais, l’idée derrière, c’est que les centrafricains prennent le courage de faire cesser la crise, en faisant vivre leurs villes au-delà de 18 heures. »

Déjà au programme du nouveau directeur de l’Alliance française de Bangui, plusieurs chantiers pour réactiver le monde culturel centrafricain. En effet, la réouverture sera suivie immédiatement de la manifestation de la Journée mondiale des Droits de l’homme et violences faites aux femmes. Le 13 décembre, il y aura le Forum des Ong qui verra la présentation des activités de plusieurs Ong invitées, des présentations des sketchs et projections des films ; entre temps du 12 au 14 décembre, il sera organisé un « marché de Noël » en partenariat avec la structure artistique ‘’Beafrik’Art’’ suivi de séries de conférences-débats en partenariat avec l’Université de Bangui.

Un grand invité sera accueilli en terre centrafricaine, le 10 janvier, à savoir Yvan Amar, l’animateur de l’émission ‘’La danse des mots’’ sur RFI qui, dix jours durant, réalisera son émission en public, avec des acteurs centrafricains et le peuple centrafricain sur divers thèmes liés à l’actualité de la crise centrafricaine.

Le mois d’avril sera marqué par une visite remplie d’aventures en terre centrafricaine d’une délégation des artistes maliens. Le thème central de leurs séries de réalisation au cours cette visite est la « Résidence Blonda » qui sera dominé par le projet « Thérapie de rue » en lien avec la création du Département de psychologie à l’Université de Bangui qui va être animé par le célèbre malien, Adama Bakayoko.

En juin, des échanges poétiques en musique seront animés par Romain Sokpe Bally-Kenguet et Marc Delouze. Il sera question de mettre en valeur tout le potentiel musical centrafricain. Alors que l’ « autosuffisance alimentaire » sera inscrite dans le cadre d’une de campagne agricole qui verra la participation des centrafricains, mais aussi des étrangers.

Annonce de la réouverture  de l’Alliance Française de Bangui
©2014CNC

Selon François Grosjean, le programme qu’il projette n’a qu’un seul but : « Nous volons, à travers ce squelette de programmation, enrichir la scène artistique, de créer de nouvelles collaborations artistiques et culturelles à travers le monde. » Quant à Alex Ballu, « sous d’autres cieux, quand le pays est en crise, les artistes sont en premier plan. La situation de Centrafrique ne pouvait laisser indifférents les artistes centrafricains, d’où toute notre satisfaction de voir l’Alliance française – ce grand centre culturel rouvrir pour l’animation de la vie après tout ce que les gens ont connu. »

Rendez-vous est donc donné pour le 6 décembre prochain, à cette réouverture.

©2014Corbeau News Centrafrique / Bangui / Fred Krock.