Centrafrique / FMI : Touadera, Dondra successtory.    

Publié le 1 juillet 2019 , 8:26
Mis à jour le: 1 juillet 2019 8:26

Bangui (République centrafricaine) – un programme entier achevé, le ministre des Finances  Henri Marie Dondra ne cessera jamais d’étonner les Centrafricains.  

 

En s’alliant avec Touadera, cet homme aura déjoué tous les pronostics à son sujet.  Pour la première fois en RCA, un programme complet contenant 6 revues vient d’être conclu.  De fait l’homme devient ainsi le seul ministre centrafricain des Finances ayant conclu un programme entier en 3 ans avec le Fonds Monétaire international (FMI) .

Réputé intègre, travailleur fidèle au chef de l’État Faustin Archange TOUADERA. Cet aristocrate centrafricain force l’admiration de tout le monde.  Passer 6 revues successives avec le Fonds monétaire international n’est pas chose facile avec un État fragile comme la République centrafricaine.

On peut critiquer ne pas aimer Touadera,  Ngrebada ou encore Dondra le musicien argentier, mais il faut admettre que seul le résultat compte.  La République centrafricaine a un bon ministre des Finances.  Cependant un bon ministre des finances avec des résultats élogieux ne suffit pas.

La croissance économique, la situation sécuritaire et l’amélioration de vies des Centrafricains ne s’améliorent pas encore au rythme que la population aurait voulu.

Certaines mauvaises langues disaient que Dondra allait être candidat aux prochaines élections présidentielles alors que ses proches affirment que l’homme est fidèle au président Touadera.

Pourvu que l’alliance dure.

 

Copyright2019CNC.