Centrafrique / flash info : grève des mototaximen à Bouar suite à l’assassinat de l’un de leur.

Publié le 12 juin 2019 , 8:00
Mis à jour le: 12 juin 2019 8:00
Monument de Paix à Bouar. Crédit photo : CNC.

 

 

Bouar (République centrafricaine) – plusieurs fois victimes des actes criminels sur les routes, les mototaximen de la capitale provinciale de la Nana-Mambéré ont décidé d’observer une journée de grève ce mercredi 12 juin 2019.

 

Suite à l’assassinat par marteau d’un mototaximan local sur l’axe Bouar-Baoro le lundi 10 juin dernier, le collectif des mototaximen de Bouar ont décidé d’observer une journée de grève afin d’attirer l’attention des autorités préfectorales sur les conditions difficiles de leur travail.

Ainsi, depuis ce mercredi 12 juin dans la matinée, aucune activité des  taxis – motos est visible dans la ville de Bouar.

 

Selon un membre du collectif contacté par CNC, ce n’est pas pour la première fois que les mototaximen de Bouar sont victimes des tels actes criminels sur ce tronçon de route Bouar-Baoro. Selon lui, les criminels utilisent tantôt des femmes comme appât pour piéger leur victime. Mais ce qui est difficile à supporter pour ce dernier acte criminel ayant conduit à l’assassinat de leur collègue sur l’axe Bouar-Baoro lundi dernier, c’est la manière dans laquelle il aurait été tué.

D’après lui, la victime aurait été attachée à un arbre avant d’être assommée par marteau. Et ce n’est pas pour la première fois que les assaillants, qui sont venus probablement de loin, commettent des crimes odieux sur les mototaximen de Bouar.

Pour le collectif, les autorités préfectorales doivent installer des checkpoints dans la zone pour contrôler les circulations dans le secteur.

 

Affaire à suivre…

 

Copyright2019CNC.