Centrafrique: Des experts douaniers se réunissent pour la redynamisation et la modernisation du secteur des douanes

Publié le 13 mars 2019 , 7:36
Mis à jour le: 13 mars 2019 7:47
CopyrightCNC

 

 

Bangui (CNC) – Des directeurs généraux des douanes de l’Afrique de l’ouest et du centre en conférence pour la redynamisation du secteur douanier

Plus d’une vingtaine des responsables des douanes des zones de l’Afrique de l’Ouest et du centre se sont réunis depuis lundi 09 mars à Bangui pour discuter de la redynamisation du secteur des douanes longtemps affecte par la supposée question de corruption. Durant cinq jours, les conférenciers vont s’atteler sur la question de la réforme et la modernisation de l’administration douanière des pays concerne conformément à l’accord de l’organisation mondiale du commerce OMC.

Marcelin Laoro inspecteur des douanes du Benin « Nos attentes est qu’en sortant de ces assises, l’idée de corruption et bien d’autres que le commun de mortel a de la douane puisse changer de bon. Que le secteur des douanes constitue dorénavant un élément incontestable de la facilitation du commerce international et d’ailleurs, l’accord de l’organisation mondiale du commerce OMC sur la facilitation du commerce international place la douane au cœur de cette réforme dont nous nous réunissons aujourd’hui a Bangui pour sa redynamisation » a expliqué Marcelin Laoro avant de poursuivre que la question de corruption ne doit pas émailler comme le pensent certaines personnes.

« Les gens ont coutume à penser que les douaniers sont toujours corrompus c’est pour cela que nous sommes réunis ici pour qu’au sortir de ces assises, l’on ne puisse pas sombrer dans l’idée que le secteur de la douane est l’une des structures les plus corrompues de la République ». À ajoute l’inspecteur des douanes le Béninois Marcelin Laoro un des conférenciers.

De son cote, le directeur général des douanes centrafricaines Frédéric Inamo pense que c’est un honneur pour le pays d’accueillir cette grande rencontre entres les cadres des douanes des 24 pays membres de l’Afrique de l’Ouest et du centre sur la question de la redynamisation et de la modernisation du secteur des douanes. Tout porte à croire que la réussite de cette 22e réunion des experts douaniers constitue un nouveau souffle dans les actions douanières en général selon les normes fixées par l’organisation mondiale des douanes OMD.