Centrafrique : Covid 19, le pouvoir de Bangui tergiverse.

institut Pasteur de-bangui-en-centrafrique
Institut Pasteur de Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.

 

Bangui (République Centrafricaine) -Alors que le pays enregistre son 5e cas confirmé du Covid 19 sur un ressortissant français à Bangui entretemps l’Ordre des médecins invite les autorités à prendre des mesures, mais le régime de Bangui tergiverse et lance une série de concertation avant de décider.

Les autres pays africains et du monde ont pris des mesures fortes sans attendre pour contenir de nouveaux cas, en Centrafrique, le mathématicien de Boye-Rabe multiplie des rencontres avec les différentes couches sociales et pourtant il s’agit d’une question de santé publique. Stratégiquement, il doit se fier aux recommandations des médecins que de recueillir les avis des novices sur la question.

L’OMS avait alerté la semaine dernière que l’Afrique doit s’attendre au pire et doit se réveiller mais les autorités centrafricaines clochent dans les deux sens.

C’est dans ce contexte que le Conseil national de l’ordre des Médecins recommande aux autorités des mesures fortes pour casser la chaine de contamination de Covid 19 en RCA.  Entre autres mesures, les fermetures des frontières, les écoles, et les Eglises. Cette recommandation a été formulée hier à l’issue d’une réunion de ce conseil à propos de cette pandémie de Covid 19.

La recommandation intervient dans un contexte ou le 5ème cas positif de contamination de Covid 19 est signalé dans le pays sur un sujet Français résident dans le pays.

Sur le même sujet, le Chef de l’Etat convoque une réunion d’urgence cet après-midi au Palais de la Renaissance avec le comité de gestion de crise pour déterminer les mesures à prendre pour contenir la propagation de ce virus.   

Affaire à suivre…

Copyright2020CNC