Centrafrique : COVID-19, la société chinoise Shanzi CEG fait don de kits sanitaires au ministère de la Défense nationale

Publié le 4 mai 2020 , 1:57
Mis à jour le: 4 mai 2020 1:57
Remise du don des kits sanitaires au ministère de la défense par la société chinoise Shanzi CEG, le 30 avril 2020. Photo CNC / Jefferson Yapendé.
Remise du don des kits sanitaires au ministère de la défense par la société chinoise Shanzi CEG, le 30 avril 2020. Photo CNC / Jefferson Yapendé.

 

Bangui (République centrafricaine ) – Dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Coronavirus en République centrafricaine, la société chinoise Shanzi a procédé le jeudi dernier, à la remise d’une somme de 4 millions de Francs CFA et des matériels sanitaires au ministère de la Défense et de la Reconstruction de l’Armée. La cérémonie de la remise officielle a eu lieu dans l’enceinte dudit ministère, en présence de certaines personnalités dont les ministres de Santé publique et de la Population, Pierre Somsé et celle de la Défense, Marie Noëlle Koyara.

 

La société chinoise Shanzi CEG entre dans le concert des dons apporter au gouvernement centrafricain en vue de lutter contre la propagation de la pandémie à Coronavirus. C’est dans cette optique qu’elle a procédé à la remise des kits sanitaires composés entre autres, de gels de lavage de main, alcool médical et eaux javellisées, sans oublier les ressources financières.

Pierre Somsé, le ministre de la Santé publique et de la population, invité à la réception de ce don, salue le geste de l’entreprise chinoise Shanzi CEG permettant d’aider l’armée centrafricaine à lutter efficacement contre cette maladie.

« Je suis extrêmement heureux de ce don qui est un geste exemplaire et une preuve de responsabilité sociale attendue de toutes les entreprises. Nous allons nous rassurer que ces ressources sont mises à la disposition de l’armée nationale pour réaliser sa double mission dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, premièrement, celle de protéger l’armée afin qu’elle continue de protéger le pays, mais également, leur permettre d’intervenir auprès de la population », s’est-il réjoui.

Il est à noter que la République Centrafricaine a déjà enregistré 72 cas de personnes testées positives depuis que le premier cas de contamination a été déclaré par le ministère de la Santé publique et de la Population en date du 14 mars 2020.

 

Par Jefferson Cyrille YAPENDE

Copyright2020CNC.

 

 

 

Aucun article à afficher