Centrafrique : Communiqué de presse no 002 relatif au manque de financement des fauves de football du Dr Doctrouvé Euloge KOI

Centrafrique : Communiqué de presse no 002 relatif au manque de financement des fauves de football du Dr Doctrouvé Euloge KOI

Euloge KOI

COMMUNIQUÉ DE PRESSE No 002

RELATIF AU MANQUE DE FINANCEMENT DES FAUVES DE FOOTBALL.

Bangui, le 09 juin 2017.

Par : Dr Doctrouvé Euloge KOI

La Fédération Centrafricaine de Football ne cesse d’éprouver de sérieuses difficultés pour faire face aux impératifs d’une bonne préparation en raison du manque de financement conséquent. Il est donc naturel que cela bride la performance et annihile les efforts.

Alors que les Fauves disputeront, ce dimanche 11 juin contre les Guêpes du Rwanda, leur premier match comptant pour le groupe H des éliminatoires de la CAN 2017, c’est seulement le 02 juin dernier que le gouvernement Sarandji s’est égratigné, comme d’habitude, pour sortir 15 millions FCFA, soit 22 900€, sur un total de 80 millions FCFA qu’il a arrêté par rapport au budget de 159 millions soumis par la Fédération. N’est-ce-pas là un geste honteux ? C’est parce que le ridicule ne tue pas les pouvoirs publics dans notre pays ?

Que dit et que fait le Ministre en charge des sports lorsqu’un budget de compétition est discuté en Conseil des Ministres ou en Conseil de Cabinet ?

Voyant le mal venir de loin, la Fédération a, fort heureusement, pris le soin de pré financer les billets des joueurs et d’envoyer les PTA des officiels.

Pour le gouvernement Sarandji, financer les compétitions constitue un dernier souci alors qu’ailleurs, les gouvernements qui mesurent la portée, l’importance et la dimension économique du sport, sont à pied d’œuvre afin de permettre à leurs équipes nationales de se préparer dans de meilleures conditions de performance pour aborder les compétitions et produire des résultats honorables. C’est le cas du gouvernement ivoirien qui a décaissé et mis à la disposition de la fédération ivoirienne, une bagatelle somme de 4 milliards FCFA pour la préparation des éléphants.

Je ne peux que fustiger la manière de procéder du gouvernement dont l’incompétence ne plaide plus à son maintien.

Avec cette allure, rien n’est sûr que les Fauves iront loin dans la course pour la qualification à la CAN.

J’invite le gouvernement à décaisser rapidement les 65 millions restants et j’en appelle désormais au respect des cahiers de charge présentés par la Fédération si on veut avoir des résultats.

Dr Doctrouvé Euloge KOI

Personnalité politique indépendante

Ancien Directeur de Cabinet du Ministère de la Jeunesse et des Sports.