Centrafrique : communiqué de presse du FPRC relatif à sa vision politique après l’accord de Khartoum.

Publié le 22 février 2019 , 6:55
Mis à jour le: 22 février 2019 6:55
Le général de la Seleka Noureddine ADAM, patron du FPRC.
Le général de la Seleka Noureddine ADAM, patron du FPRC.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Le FPRC se dit ravi et note une avancée significative de l’engagement et de la détermination du peuple centrafricain à marcher ensemble dans la même direction.

 

Le FPRC a noté aucun acte de violence ni de mécontentement lié à l’actualité politique nationale. A part quelques actes isolés de criminalité liés au banditisme et au manque de retenu signalés dans des zones confuses.

 

Le FPRC demande aux signataires de l’accord la mise en œuvre immédiate de disposition concernant l’arrangement sécuritaire transitoire pour répondre aux actes précités et aux garants d’ouvrir des enquêtes concernant des dérapages dans la gestion sécuritaire.

 

Le FPRC appelle les frères des groupes armés à la vigilance, au patriotisme, à la retenue et au sens de responsabilité.

 

Le FPRC demande au Chef de l’Etat, le garant de la paix, de l’unité à continuer à accomplir les merveilles qui lui sont confiées par le peuple et DIEU dans l’intérêt de la nation centrafricaine afin de réaliser le rêve du Feue père Fondateur Barthélémy Boganda.

 

Le FPRC exhorte tous les artisans de la paix en Centrafrique à retrousser les manches, à doubler d’endurance et de la patience afin de mettre en application l’accord de Khartoum pour la renaissance de la Centrafrique digne et prospère.

 

 

Fait à Ndele le 20 Février 2019