Centrafrique : combat en cours entre les Anti-balaka et un groupe des Goula à Bria.

Publié le 25 août 2018 , 10:41
Mis à jour le: 25 août 2018 10:41

 

 

Centrafrique : combat en cours entre les Anti-balaka et un groupe des Goula à Bria.

 

 

 

Depuis ce matin, des détonations d’armes se font entendre dans la ville de Bria. En cause, un affrontement violent entre les miliciens Anti-balaka et un groupe des Goula appuyés par des Peuls.

 

Selon nos informations, tout a commencé par l’arrestation d’un chef Anti-balaka dénommé Théophile ce jeudi  23 août par un groupe des Goula au quartier  Bornou.

En conséquence, les miliciens Anti-balaka ont donné maximum 48 heures aux ravisseurs de libérer immédiatement et sans condition leur chef Théophile. Passé ce delais, ils vont eux-mêmes le libérer par force.

Deux jours plus tard, les tractations entre les deux groupes n’ont pas permis à Théophile d’avoir sa liberté, et ses hommes jugent important de descendre au quartier général des Goula pour le libérer .

Ce matin vers 9 heures locales, un groupe des miliciens Anti-balaka ont pris d’assaut le fief des ravisseurs qui se trouve au quartier Bornou au centre-ville de Bria. Des combats ont eu lieu entre les deux groupes faisant ainsi des morts et des blessés.

Comme si cela ne suffisait pas, les Goula appuyés par des Peuls ont pris d’assaut à leurs tours le quartier général des Anti-balaka qui se trouve au « Camp pêcheur » à côté du fleuve Kotto. Là aussi, des morts sont à déplorer et les camps sont complètement détruits par les assaillants.

Pour l’heure, les blessés de deux côtés sont transférés à l’hôpital du Médecin sans frontière (MSF) pour des soins intensifs et les détonations d’armes se font entendre sporadiquement dans la ville.

 

Bria, Moïse Banafio pour CNC.