Centrafrique : Bouar, un pistolet revolver de l’EUTM volé, un suspect arrêté.

Publié le 27 juillet 2019 , 9:34
Mis à jour le: 27 juillet 2019 9:40
Image d’illustration d’un pistolet. CopyrightDR

 

Bouar (CNC) – Identifié il y’a quelques heures, le suspect a été mis aux arrêts à la gendarmerie de Bouar, a-t-on appris de sources sécuritaires locales.

 

L’homme, identifié comme monsieur Paulin, venu de Bangui, plus précisément du quartier Combattant, a été identifié et mis aux arrêts par les enquêteurs à la gendarmerie.

Selon les informations du CNC, l’arme volée, un pistolet revolver, appartient aux français de l’EUTM-RCA, une mission d’entrainement de l’Union européenne en République centrafricaine, détachés à Bouar pour la formation des nouvelles recrues des FACA quand il a été dérobé.

Alors que le climat de suspicion  pèse sur les agents de sécurité de la société « Croisement », partenaire de la MINUSCA, on vient d’apprendre avec surprise l’arrestation de monsieur Paulin, devenu le suspect numéro un  dans cette affaire.

Pour l’heure, on ignore complètement comment le suspect arrive à dérober ce pistolet alors que ces instructeurs français sont logés dans la base de la Minusca depuis leur arrivée à Bouar.

L’enquête, qui progresse à grande vitesse, pourrait déterminer si le suspect a agi seul ou avec des complices.

Affaire à suivre…

 

Copyright2019CNC.