Centrafrique / Bouar : le préfet de la Nana-Mambéré abandonne-t-il déjà son poste ?

Publié le 9 juin 2019 , 5:16
Mis à jour le: 9 juin 2019 5:16
Le Préfet de Nana-Mambéré Marcel Bagaza lors de la cérémonie de sa prise des fonctions le 26 avril 2019 à Bouar. Crédit photo : Gervais Lenga / Corbeaunews.

 

Depuis sa prise de fonction le 26 avril dernier, le préfet de Nana-Mambéré monsieur Marcel Bagaza est reparti à Bangui et n’est plus revenu à Bouar. Que s’est-il passé ?

 

Si à Bouar on hésite encore à parler de l’abandon de poste, ceci juridiquement parlant est déjà le cas.

Le préfet Marcel Bagaza, issu du front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) d’Abdoulaye Miskine, et nommé suite à l’accord de partage de gâteau du 6 février dernier, a pris ses fonctions le 26 avril 2019 dans la ville de Bouar. Malheureusement  depuis cette date, monsieur Marcel Bagaza est reparti à Bangui et n’est plus revenu.

 

Que s’est-il passé ?

Sans doute l’absence prolongée du préfet est très remarquable et largement commentée à Bouar par la population locale.

À la préfecture, certains de ses collaborateurs suggèrent que son absence pourrait être liée à son véhicule qui serait en panne. Mais celui-ci avait été réparé, même une batterie neuve y avait été également installée. Malgré tout, l’homme n’est pas revenu au bureau. A-t-il peur de sa vie sans le dire ?

 

En tout cas au moment où nous rédigeons cet article, le préfet Marcel Bagaza n’est pas à son poste à Bouar. Peut-être la raison de son absence pourrait venir de Bangui. Ce qui est sûr pour le moment, son absence a beaucoup mis à mal le bon fonctionnement de l’administration préfectorale qui a besoin de son chef.

 

 

Copyright2019CNC.