Centrafrique : Bambari, les étudiants de l’ENI réclament 6 mois d’arriéré de leur bourse.

Publié le 3 juin 2019 , 7:19
Mis à jour le: 3 juin 2019 7:19
École nationale des Instituteurs de Bambari. Crédit photo : Bertrand Yékoua / CNC.

 

 

Bambari (République centrafricaine) – depuis lundi 3 juin 2019, les étudiants de l’École nationale des Instituteurs de Bambari sont en grève générale illimitée. Ils réclament le paiement de six mois d’arriéré de leur bourse d’études.

 

Réveillées par un concert de casseroles ce lundi matin, les autorités administratives de Bambari se sont précipitées pour comprendre les raisons de ce soudain assourdissant bruit dans leur localité.

 

En effet, ce sont les étudiants de l’ENI qui se sont mis en grève générale illimitée afin de réclamer le paiement immédiat d’arriéré de leur bourse d’études.

 

Toute la journée, tous les cours sont suspendus dans cet établissement et les étudiants ont promis de descendre dans les rues dès mardi matin pour bloquer les circulations alors que ce lundi ils se sont regroupés plutôt dans leur établissement.

 

Les autorités locales, qui ont tenté depuis la matinée de négocier en vain avec les grévistes, se disent dépassées par leurs revendications. Selon elles, seul le ministère de l’Enseignement à Bangui qui pourrait apporter des solutions à cette crise.

 

En attendant le signe de Bangui qui doit dénouer la situation, les étudiants se disent fermes sur leur décision et continuent toujours leur concert de casserole.

 

Copyright2019CNC.