Centrafrique / Bambari : le bébé enlevé est retrouvé, la suspecte arrêtée par la brigade de l’UPC.

Publié le 18 juin 2019 , 6:38
Mis à jour le: 18 juin 2019 6:38

 

 

Bambari (République centrafricaine) – Le bébé qui avait été enlevé le jeudi dernier au quartier élevage est retrouvé sain et sauve, tandis que la suspecte, à son tour,  est arrêtée par la brigade mixte de l’UPC, a-t-on appris des sources concordantes.

 

Lors d’une séance de projection de film organisée par le réseau centrafricain du cinéma numérique  ambulant (CNA) au quartier élevage à Bambari le vendredi 14 juin dernier, quelques groupes des spectateurs, visiblement mal intentionnés, ont tenté de créer de trouble à la fin de la projection afin d’en profiter pour voler les équipements du tournage. Malheureusement pour eux, le stratagème n’a pas marché grâce à la vigilance des soldats du contingent congolais de la Minusca qui ont su sécuriser la séance.

Entre temps, une femme, dont on ignore son âge, en a profité pour voler à sa maman un bébé de 14 jours. Toute la nuit du jeudi à vendredi, le bébé n’a pas répondu à l’appel de ses parents qui ne l’ont pas retrouvé ce jour. Heureusement pour le couple, le bébé est finalement retrouvé sain et sauf le lendemain vendredi entre les mains d’une jeune fille de 22 ans qui est aussitôt arrêtée et écrouée par la brigade mixte d’intervention rapide de l’UPC qui s’est installée juste derrière le pont Nguéndé à Bambari.

Pour l’heure, on ignore les raisons qui auraient poussé cette jeune fille à voler ce bébé à sa maman.

Cependant, le dimanche 16 juin, la suspecte de 22 ans est transférée à la base opérationnelle de l’UPC au village Gbokologbo situé à environ 60 kilomètres de Bambari où  on l’on ignore son sort pour l’heure. Va-t-elle être tuée ou condamnée comme exclave sexuelle des rebelles de l’UPC ?

 

L’association centrafricaine du cinéma numérique ambulant est créée en avril 2018 à Bangui avec un objectif de contribuer à la promotion et à la sauvegarde des richesses culturelles en voie de disparition. À  Bambari, l’association a organisé plusieurs séances de projection des films dans différents quartiers avec des remises des cadeaux à la fin de chaque séance.

Copyright2019CNC.