Centrafrique assassinat d’un homme par les 3R.

Le chef rebelle du 3R Abbas Siddiki.
Le chef rebelle du 3R Abbas Siddiki.

 

 

Centrafrique assassinat d’un homme par les 3R.

 

 

La victime, un adolescent de 17 ans, retrouvé mort à quelques kilomètres de la sous-préfecture de Bocaranga sur l’axe Koui a été inhumé ce jeudi 13 décembre 2018.

 

En effet, selon plusieurs sources locales, le jeune homme, qui rentrait tranquillement du champ, s’est retrouvé malheureusement nez à nez avec la patrouille des rebelles du 3R peu après midi de ce mercredi 12 décembre.

Après quelques minutes d’interrogatoire musclé, le jeune de 17 ans a été froidement abattu à bout portant.

Son corps, qui gisant au sol, a été retrouvé par ses parents qui le cherchaient en vain.

Encore une fois de plus, un innocent citoyen vient de payer de sa vie alors que celui-ci n’a rien à voir dans les revendications des groupes armés au gouvernement centrafricain.

Rappelons que le mouvement 3R )Retour-Reclamation-Réhabilitation), dirigé par le Peul camerounais Abbas Siddiki, terrorise et contrôle au moins 5 sous-préfectures de l’Ouham-Péndé et de la Nana-Mambéré dans le nord-ouest de la RCA depuis 2014.

 

CopyrightCNC