Centrafrique : Arsène Ngrepayo, le faussaire dircab à nouveau sur scène

Publié le 28 décembre 2018 , 8:01
Mis à jour le: 28 décembre 2018 8:01
Le sulfureux Arsène Grepayo, directeur de cabinet du ministre des sports. CopyrightDR.
Le sulfureux Arsène Grepayo, directeur de cabinet du ministre des sports. CopyrightDR.

 

 

Centrafrique : Arsène Ngrepayo, le faussaire dircab à nouveau sur scène

 

 

Bangui (RCA) – CNC – Nous croyons à une mauvaise habitude, mais cela n’est qu’une norme chez lui. Lui, c’est Arsène Ngrepayo, le premier homme en charge du civisme et à l’emploi des jeunes dans le Mouvement Cœurs-Uni du président Touadera. Un faussaire attitré et connu de tous imposé comme directeur de cabinet au ministère de la Jeunesse et des Sports. Lors d’un Forum sous Régional de la Jeunesse et des Adolescents tenu à Bangui fin août 2017, le sieur Ngrepayo s’est montré qu’il est l’un des fabricants des faux billets de banque de la place. Comme c’est une norme de vie chez lui, il a encore montré une facette de son profil.

 

 

L’occasion lui a été offerte par la mort d’un de ses collaborateurs du ministère, le regretté Kounkou Jean-Baptiste, chargé de l’Entrepreneuriat des jeunes et membre du parti Mouvement Cœur-unis du président Touadera.

Arsène Ngrepayo en sa double qualité du 1er secrétaire national à la Jeunesse, au civisme du parti Mouvement Coeurs-unis et directeur du cabinet au ministère des Sports et de la Jeunesse, s’est autodésigné président du comité d’organisation des funérailles. À ce titre, il devient l’intermédiaire entre la famille du défunt et les collaborateurs professionnels et politiques du défunt. Pour être plus claire, le convoyeur des contributions financières à la famille.

Le président Touadera, soucieux de la mort de l’un des militants de son parti,  a remis 1 000 000 de francs  CFA et les anciens collaborateurs du défunt 40 000 F CFA à Monsieur Grepayo afin de remettre à la famille du regretté..

Comme en aout 2017, Arsène Ngrepayo est devenu, à nouveau, un millionnaire.

Au lieu de remettre cette enveloppe à la famille du défunt et leur dire que voilà tel a donné tel, Arsène Ngrepayo s’est à nouveau autoproclamé l’ainé de la famille pour empocher et dépenser à sa guise tout l’argent. Il paie lui-même les nourritures, il loue là où il veut les chaises.

Au finish, devant sa famille de circonstance et devant les membres de son parti, Arsène Ngrepayo affirme avoir tout dépensé. De quoi à énerver le 1er secrétaire national à la stratégie globale de son parti présent Didacien Kossimatchi et toute la famille en vrai du défunt. Et en disant, Arsène Ngrepayo était à 1 minute de laisser son corps sans vie faire le voyage avec celui de Kounkou. Il a fallu le courage de certains jeunes pour le mettre à l’abri du tabassage de la foule.

Rappelant que le regretté Kounkou Jean-Baptiste a été inhumé le même jour de la prise de fonction du nouveau ministre de Arsène Ngrepayo, régis Lionel Privas le mercredi 26 décembre. Un pain sur la planche pour le nouveau ministre de la Jeunesse et une épine de Damara sous son fauteuil.

 

CopyrightCNC2018