Centrafrique : arrivée des soldats FACA à Alindao.

Publié le 11 février 2019 , 6:20
Mis à jour le: 11 février 2019 6:20
Arrivée des soldats FACA dans la ville de Bocaranga dans l'Ouham-Pendé en janvier 2019. CopyrightCNC.
Arrivée des soldats FACA dans la ville de Bocaranga dans l’Ouham-Pendé en janvier 2019. CopyrightCNC.

 

Bangassou (CNC) – Un détachement des soldats des forces armées centrafricaines (FACA) arrive depuis dimanche 10 février dans la soirée à Alindao, une sous-préfecture de la Basse-Koto située à 505 kilomètres de Bangui la capitale.

 

Accueillis comme les héros de guerre, les soldats FACA sont applaudis par des milliers des personnes à leur arriver dimanche soir dans la ville d’Alindao dans la basse-Koto.

« Maintenant on est rassuré avec la présence des soldats FACA à nos côtés. Nous avons beaucoup souffert ici à Alindao et les rebelles ne cessent de nous martyriser… », a déclaré à CNC un déplacé du camp de l’église catholique de la ville.

Selon nos informations, une grosse partie de ce détachement va s’installer à Alindao, tandis qu’une autre partie va continuer sur Bangassou pour procéder à la relève des autres FACA déjà installés dans le Mbomou.

Il y’a lieu de rappeler que la ville d’Alindao, l’une des six sous-préfectures de la Bass-Koto, a été dernièrement la cible d’une violente attaque des rebelles de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC) du général de la Seleka Ali Darassa le 15 novembre dernier.

Au moins une soixantaine des déplacés du site de l’évêché d’Alindao ont été massacrés dont 2 prêtres catholiques.

Depuis lors, les activités reprènnent dans la ville avec le soutien des soldats des nations-unies de la Minusca.

 

©2019CNC