Centrafrique : Alindao, une fillette grièvement blessée lors d’une manifestation contre la présence des soldats mauritaniens.

Publié le 20 juin 2019 , 7:56
Mis à jour le: 20 juin 2019 8:46
École Madinga à Alindao. Crédit photo : Minusca.

 

Bambari (République centrafricaine) – Une fillette de 13 ans a été grièvement blessée lors d’une manifestation contre la présence des soldats du contingent mauritaniens de la Minusca à Alindao ce jeudi 20 juin.

 

La victime s’appelle Yvonne Yamboté, âgée de 13 ans et grièvement touchée par une balle qui a traversé ses deux jambes dans alors qu’elle était en route pour l’école.

 

Selon des informations recueillies sur place, les soldats du contingent népalais de la Minusca qui sécurisaient le site des déplacés de l’église catholique de Mandiga depuis plusieurs mois, devraient quitter Alindao pour une autre ville du pays. En conséquence, les soldats du contingent mauritanien vont devoir assurer la sécurité du site à la place de leurs collègues népalais. Ce qui est dur pour les habitants d’Alindao d’accepter la présence des soldats du contingent mauritanien dans leur ville.

Dans la matinée du jeudi, au moment de la relève des Népalais par les Mauritaniens, les déplacés de l’évêché de Mandiga se sont très rapidement mobilisés pour barricader toutes les voies menant au site.

 

À ce stade, personne ne savait comment les choses se sont passées, mais un soldat mauritanien, visiblement en colère,  faisait des tirs en l’aire pour tenter de dissuader les manifestants qui barricadaient la voie. Et par malheur, la jeune Yvonne, qui passait seulement pour se rendre à l’école, est touchée dans ses jambes par l’une des munitions tirées par le fameux soldat mauritanien.

Pour l’heure, la tension est encore palpable à Alindao.

Quant à la victime, elle est transférée en urgence au bloc opératoire du MSF.

 

Copyright2019CNC.