Centrafrique : accord de Paix de Khartoum, le FPRC communique

Publié le 1 avril 2019 , 12:26
Mis à jour le: 1 avril 2019 12:27
Le général du FPRC Noureidine Adam.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

La Coordination Générale du FPRC félicite la progression du processus de paix en cours et la détermination de tous les acteurs de paix en République centrafricaine pour la réussite de cet accord.

Le FPRC demande au Chef de l’Etat, au Chef du Gouvernement et tous les membres du Gouvernement GREBADA 2 à relever le défi dans l’intérêt national et à constituer, à conjuguer tous les ingrédients indispensables à la paix pour le bien être du pays et la sortie définitive de la crise.

Le FPRC réitère son soutien au processus de paix et déterminé à aller jusqu’au bout et demande à tous, centrafricains nationalistes à soutenir le Gouvernement issue de l’accord pour soigner nos Bras Cassés.

Le FPRC appelle les autres groupes armés au respect de nos engagements et les partis politiques, les sociétés civiles et toutes les couches sociales à prendre le mal en patience, à conjuguer avec tous dans l’intérêt de la paix car la paix n’a pas de prix. Cultivons la paix en rejetant toute idée de violence, d’intolérance, de vielles pratiques destructives et les incitations à la haine à la discrimination et à la division. Unissons-nous tous autour de l’accord de Khartoum pour sortir de l’ABIME. Nous avons une seule Centrafrique, une seule patrie, une seule nation et indivisible, un seul intérêt la paix définitive en Centrafrique.

Le FPRC adresse ses sincères remerciements au Gouvernement, à la communauté internationale et aux garants de la paix d’avoir respecté leur engagement en faisant recours à l’article 34 et trouver une solution aux maux. Ce qui montre déjà la bonne marche, la confiance et la réussite de l’accord pour la renaissance de la Centrafrique digne et prospère.

 

 

Fait à Ndele le 01 Avril 2019