Cameroun : Peter Essoka coupable de diffamation et d’abus de fonction

Publié le 22 septembre 2018 , 8:58
Mis à jour le: 22 septembre 2018 8:58

 

 

Cameroun : Peter Essoka coupable de diffamation et dabus de fonction

 

 

 

Le Tribunal de première instance de Yaoundé a condamné le président du conseil national de la communication, hier à 6 mois de prison avec sursis pendant trois ans dans laffaire qui loppose au PDG du groupe l’anecdote.

 

Six mois d’emprisonnement avec sursis durant trois ans pour « diffamation et abus de fonction », c’est la peine qu’a écopé le président du conseil national de la communication, Peter Essoka dans l’affaire qui l’oppose au Président directeur général du groupe l’Anecdote.

 

Le tribunal de première instance de Yaoundé a également condamné le patron de l’organe de régulation des médias payer 50000 Fcfa de frais de justice et à verser 10 millions Fcfa de dommage et intérêts pour préjudice moral causé au PDG du groupe l’Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga et trois de ses journalistes.

 

Cette peine de condamnation avec sursis est consécutive aux déclarations de Peter Essoka sur RFI l’année dernière au sujet de la chaîne de télévision Vision4. Le président du CNC avait alors affirmé que Vision4 c’est une télévision « milles collines ».

Le chef de l’organe de régulation des médias accusait alors à cette époque la télévision Vision4 de véhiculer les messages de haines comme c’était le cas avec la radio rwandaise mille collines à la veille du génocide rwandais.

 

Des accusations non fondées, car cette télévision privée établie dans plusieurs pays d’Afrique et dans le monde est reconnue pour son professionnalisme et sa probité morale. Elle reçoit d’ailleurs les félicitations de nombreux chefs d’Etat à cet effet.

Ces propos qui avaient provoqués la colère du patron de ce consortium de médias qui groupe en son sein le tri-hebdomadaire l’anecdote, la radio satellite Fm, le Magazine Afrique Express et la chaîne de télévision Vision4.

……………

 

Par : N. Mballa, CNC.