Bria, un braquage tourne mal, l’un des malfaiteurs, un mercenaire russe, a été violemment agressé

Publié le 19 mai 2021 , 10:07
Mis à jour le: 20 mai 2021 4:58
vehicule-des-mercenaires-russes-a-bria-corbeaunews-centrafrique
Un véhicule des mercenaires russes et syriens à Bria, dans la Haute-Kotto. Photo CNC / Moïse Banafio

 

Bria, République centrafricaine, jeudi, 20 mai 2021, 03:12:10 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Une tentative de braquage a viré au drame mardi  18 mai à Bria, chef-lieu de la préfecture de la Haute-Kotto. Une personne a été abattue, une autre grièvement agressée et transférée en toute urgence à Bangui, capitale de la République centrafricaine.

 

Depuis deux jours, à Bria, une phrase revient en boucle : « que son âme repose en paix ». Mais de quelle victime parle-t-on ? Ce qui est sur, l’histoire fait froid au dos, mais tout le monde s’accorde à lui tirer un coup de chapeau.

Pourquoi et comment?

Dans la journée du mardi 18 mai, au quartier Mandé 3, à Bria, dans la Haute-Kotto, un groupe des mercenaires russes bien armés sont allés au domicile d’un homme âgé pour le braquer. L’homme, le propriétaire de la maison, se voit impuissant devant la détermination de ces malfaiteurs, braqueurs russes qui commencent à récupérer rapidement ses biens pour mettre dans leur véhicule. Inquiet de se voir revenir à zéro, l’homme commence à piquer une crise de colère  en douceur. Sur place, il voyait à côté de lui  un gros bâton en bois qui traînait au sol. Il s’approche et le prend discrètement. Pendant que les autres mercenaires continuent de ramasser ses biens dans sa maison, l’homme s’approche dangereusement de l’un d’eux et le frappe violemment d’un coup à la tête.

Constatant les faits, les autres mercenaires ont aussitôt abattu l’homme de plusieurs coups de fusil avant de s’occuper de l’un de leur qui était grièvement frappé et tombé au sol quelques secondes plutôt.

Transporté d’urgence à l’hôpital, puis transféré à Bangui, l’état de santé de ce mercenaire « blessé aux fronts » disent-ils pour cacher la réalité, semble très préoccupant.

Quant à la dépouille du propriétaire abattu par les mercenaires, elle est enterrée dans la dignité ce mercredi dans la matinée par sa famille.

Pour la population de Bria,  l’homme abattu par les malfaiteurs russes est plus qu’un héros.

« Il voyait sa vie sombre devant lui avec l’acte de ce braquage. Et comme il ne veut plus vivre une vie plus misérable, il préfère corriger d’abord ces braqueurs et mourir comme un héros par la suite. Que son âme repose entièrement en paix. », déclare l’un de ses cousins.

 

Par Moïse Banafio

Journaliste rédacteur, et correspondant du CNC à Bria

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp :+1438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher