Benin : La caution de la présidentielle passe à 250 millions Fcfa

Publié le 13 août 2018 , 2:05
Mis à jour le: 13 août 2018 2:05

 

 

Benin : La caution de la présidentielle passe à  250 millions Fcfa

 

 

C’est ce que prévoit la nouvelle reforme du code électoral. Celle-ci a été adoptée le 7 août par la commission des lois de lAssemblée nationale. Elle devra encore adopter en plénière devant les députés.

 

Désormais, chaque candidat à la présidentielle au Benin devra débourser une caution de 250 millions Fcfa au lieu de 6500.000 Fcfa. C’est la nouvelle mesure de la reforme du code électoral en cours d’adoption actuellement à l’Assemblée nationale. Cette mesure intervient à trois ans de l’élection présidentielle.

Le président béninois Patrice Talon a expliqué que la nouvelle reforme du code électoral a pour but de limiter le nombre de candidat à ce scrutin. Autrement il vise à contenir la multitude des candidatures  fantaisistes souvent observé lors de cette échéance.

Un des rapporteurs de la commission des lois à l’Assemblée nationale explique également que la nouvelle loi vise le regroupement des forces politiques. Cette lois adopté à la commission des lois de l’Assemblée nationale devra également passer en plénière devant les députés.

 

Cependant elle suscite déjà la polémique au sein de la classe politique béninoise et divise l’opinion publique. Le Benin compte près de 150 partis politiques. Lors de la dernière élection présidentielle, 33 candidats étaient en lice. Mais c’est Patrice Talon qui l’a remporté.

……..

 

Par : N. Mballa, CNC.

Aucun article à afficher