Beni : l’armée déjoue une attaque des ADF à Oicha

Bangui (République Centrafricaine) – Les FARDC et la police ont repoussé mercredi 13 novembre une tentative d’attaque par les rebelles des ADF de l’hôpital général d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni.

Selon le commandant de la police locale, le colonel Jean-Pierre Wumbi, les assaillants, qui ont tenté sans succès d’accéder aux installations de cette structure sanitaire, ont décroché, après avoir incendié deux maisons au quartier Mambamike.
 « Il y a eu incursion des ADF avec l’intention de venir détruire l’hôpital général de référence d’Oicha et ils n’ont lancé pas une bombe artisanale mais, le mortier 60. Comme la charge n’était pas bien ajustée cela est tombé avant d’atteindre l’hôpital. Ils ont été repoussés par les patrouilleurs de la Police nationale congolaise (PNC). Et en partant, ils ont brulé deux maisons, dont l’une appartenait au le laborantin de l’hôpital général d’Oicha. Pour l’instant, la situation est sous contrôle », a-t-il déclaré.
Face à cette situation, une panique est observée dans cette cité, selon les témoins. Les habitants de la partie Nord-Est ont abandonné leurs domiciles pour se déplacer vers le centre d’Oicha, jugé plus sécurisé.

** Avec Radio Okwapi**

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here