Aucun représentant du FPRC à la célébration du  premier anniversaire de l’APPR-RCA.

Publié le 6 février 2020 , 3:58
Mis à jour le: 6 février 2020 4:22
abdoulaye hissen à gauche et noureddine adam à droite
abdoulaye hissen à gauche et noureddine adam à droite

 

C’est claire, ni Abdoulaye Hissen Ramadan, Président du Conseil National de Défense et de Sécurité (CNDS), ni Noureddine Adam, Président du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC)  ne participeront pas à la célébration du premier anniversaire de la signature de l’accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA), organisée à Bangui, capitale de la RCA, ce jeudi 6 février 2020.

Les raisons évoquées, lisez la lettre du Noureddine Adam au premier ministre Firmin NGRÉBADA pour en savoir d’avantage.

 

A son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Bangui

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

L’évolution et la transformation de la nature et de la forme de la crise centrafricaine interrogent le schéma adopté dans le processus qui a abouti à l’APPR-RCA, tel que négocié à Khartoum, du 24 janvier au 05 février 2019, et signé à Bangui, le 06 février 2019. Il ne s’agit pas de remettre en question l’APPR-RCA mais de réfléchir sur la suite à donner à l’APPR- RCA, un an après sa signature, afin d’éviter le désastre ; c’est-à-dire le « Missa pro defunctis » de l’APPR-RCA. Il est donc nécessaire de faire un bilan annuel des avancés et des échecs de l’APPR-RCA et d’en tirer des leçons.

J’aurais souhaité participer en personne à cette grand-messe pour souligner, réaffirmer et témoigner mon engagement en faveur de la paix et mon adhésion totale et sans détours au processus de paix en cours, tel que codifié dans l’APPR-RCA. Malheureusement, les contingences ne m’autorisent pas d’être présent. C’est ainsi que j’ai mandaté le Général Abdoulaye Issène Ramadane, Président du Conseil National de Défense et de Sécurité (CNDS), pour me représenter.

Cependant, j’ai le regret de vous annoncer que, en raison des impondérables de dernière minute, le Général Abdoulaye Issène Ramadane ne pourra pas également être présent à la réunion de demain, le 06 février 2020. Qu’à cela ne tienne, je tiens à souligner ma solidarité et celle du FPRC à toute initiative de recherche des solutions pour que l’APPR-RCA ne tombe pas dans la désuétude. J’ai la profonde certitude que l’APPR-RCA constitue un espoir pour une issue viable vers la paix et, de ce fait, une opportunité que doivent saisir tous les acteurs engagés pour la paix en République Centrafricaine. Je tiens également à souligner que nos contributions, nos avis et nos suggestions ont été exprimés sans réserve dans des communications diverses et variées adressées au Président de la République, Chef de l’Etat ; aux Garants et au facilitateur de l’APPR-RCA ; lesquelles communications demeurent, malheureusement, sans suites. Je compte donc sur votre sagesse et votre sens de responsabilité pour apporter des réponses appropriées et satisfaisantes à nos doléances.

Dans l’espoir que cette réunion parviendra à atténuer les tensions actuelles dues aux retards enregistrés dans la mise en œuvre de l’APPR-RCA, je vous remercie de votre aimable compréhension et vous prie d’agréer, Excellence Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos salutations distinguées.

 

 

 

Le 1er Vice-Président

Général Noureidine ADAM

 

Lettre-au-PM_Anniversaire-APPR-RCA

 

Aucun article à afficher