Au moins 30 morts dans un accident de la route en République Démocratique du Congo (RDC)

Bangui (République centrafricaine) – 21 oct. 2019 01:04

Au moins trente personnes sont mortes dans un accident survenu dans la nuit de samedi à dimanche sur la route entre Kinshasa et Matadi, dans l’ouest de la République démocratique du Congo, selon un nouveau bilan de source humanitaire.
“Le bilan actuel est de 30 morts, 18 autres personnes sont brûlées au troisième degré. Nous poursuivons le travail d’identification des corps”, a déclaré à l’AFP David Nsiala, responsable de la Croix-Rouge de Mbanza-Ngungu dans la province de Kongo central (ouest).
“Un accident s’est produit ici à Mbanza-Ngungu aux environs de 1H00 du matin. Un bus en provenance de Lufu vers Kinshasa a fini sa course dans une parcelle avant de prendre feu. Le bilan provisoire est de 20 morts”, avait déclaré plus tôt à l’AFP Didier Nsimba, administrateur-adjoint du territoire de Mbanza-Ngungu.
Le conducteur a perdu le contrôle de ce véhicule de transport de passagers et de marchandises “suite à une défaillance de frein”, selon M. Nsimba. Des corps sont “calcinés” et “certains blessés ont été conduits à l’hôpital de Nsona Nkuku”, a-t-il dit.
Le président congolais Félix Tshisekedi, qui était “invité pour assister à l’intronisation de l’empereur du Japon, vient de décider d’annuler son voyage suite à cet accident”, indique un communiqué signé par son directeur de cabinet Vital Kamerhe.
“Le président de la République présente ses condoléances les plus attristées aux familles éprouvées” et demande à l’exécutif “de prendre en charge les blessés et de réserver un enterrement digne aux personnes décédées”, ajoute le texte.
Le nombre des passagers qui voyageaient dans le bus n’a pas été dévoilé par les autorités.
“Nous étions plus de cent personnes dans le bus, jusque-là, je n’ai pu reconnaître que quatre” personnes, a déclaré à l’AFP Nacha, une passagère blessée.
Le territoire de Mbanza-Ngungu est situé à environ 150 km à l’ouest de la capitale Kinshasa, sur la route nationale numéro 1, réputée pour les accidents meurtriers qui s’y produisent.

Avec AFP

{CAPTION}