Au Libéria, un sénateur réduit son salaire de moitié

Publié le 16 août 2019 , 10:20
Mis à jour le: 16 août 2019 10:21

 

 

Au Libéria, Abraham Darius Dillion, homme politique de l’opposition, a annoncé qu’il s’était imposé une baisse de salaire.

Le nouveau sénateur du Liberty Party a déclaré lors de son investiture qu’il ne prendrait pas plus de 5 000 $ par mois.

Il a promis de mettre le reste de ses gains mensuels dans un compte distinct pour le bénéfice de sa circonscription.

Abraham Darius Dillion a intégré le Sénat après avoir battu le candidat du président George Weah lors d’une élection partielle cruciale le mois dernier.

Il a également déclaré ses avoirs avant de prendre ses fonctions, une décision sans précédent dans la politique libérienne.

Ces dernières années, il y a eu un tollé public au sujet des salaires mensuels des législateurs libériens qui vont de 12 000 $ à 15 000 $, mais ceux-ci n’en ont pas tenu compte.

Et pourtant, les fonctionnaires sont payés 125 dollars par mois seulement, et plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté au Libéria, selon la Banque mondiale.

 

Avec BBC