Allocution écrite du Président chinois XI Jinping au Sommet des dirigeants mondiaux lors de la COP26

Publié le 5 novembre 2021 , 8:30
Mis à jour le: 5 novembre 2021 6:19

 

Le Président chinois Xi Ping
Le Président chinois Xi Ping

 

S’UNIR DANS L’ACTION

POUR PROTÉGER LA PLANÈTE, FOYER COMMUN DE L’HUMANITÉ

Allocution écrite de S.E.M. Xi Jinping

Président de la République populaire de Chine

au Sommet des dirigeants mondiaux lors de la 26e session de la Conférence des parties (COP26) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques

 

1er novembre 2021

 

 

Monsieur le Premier Ministre Boris Johnson,

Chers Collègues,

 

C’est un grand plaisir pour moi de participer au Sommet des dirigeants mondiaux pour discuter avec vous des réponses au changement climatique. À l’heure actuelle, les impacts négatifs du changement climatique se font sentir chaque jour davantage, d’où l’urgence croissante des actions mondiales. Comment relever ce défi et relancer l’économie mondiale ? Voilà la question de notre époque à laquelle nous devons répondre.

 

Premièrement, nous devons préserver le consensus multilatéral. Pour répondre au changement climatique et aux autres défis planétaires, le multilatéralisme est un bon remède. La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et son Accord de Paris servent de base juridique fondamentale pour la coopération internationale contre le changement climatique. Toutes les parties doivent, sur la base du consensus existant, renforcer leur confiance mutuelle et intensifier leur coopération pour assurer le succès de la COP26 à Glasgow.

 

Deuxièmement, nous devons nous focaliser sur les actions concrètes. Ce n’est que par les actions que les visions deviennent réalité. Toutes les parties doivent honorer leurs engagements, définir les objectifs et visions réalistes et faire de leur mieux en fonction de leurs conditions nationales pour mettre en œuvre les mesures adoptées contre le changement climatique. Les pays développés doivent non seulement faire plus eux-mêmes, mais aussi soutenir les pays en développement dans leurs efforts pour qu’ils fassent mieux.

 

Troisièmement, nous devons accélérer la transition verte. Il nous faut nous appuyer sur l’innovation scientifique et technologique pour promouvoir la transformation et la montée en gamme du mix énergétique, des secteurs des ressources naturelles et des structures des industries et de la consommation, favoriser une économie et une société plus vertes, et explorer de nouvelles pistes permettant de concilier le développement et la protection.

 

Chers Collègues,

 

Portant la vision d’un avenir partagé pour l’homme et la nature, la Chine continue d’accorder la priorité à l’écologie et poursuit une voie de développement vert et bas carbone. Elle travaille à accélérer la construction d’un système économique vert, bas carbone et circulaire, à faire progresser la restructuration industrielle et à freiner résolument le développement irrationnel de projets fortement énergivores et émetteurs. Elle œuvre à accélérer la transition énergétique verte et bas carbone, à développer vigoureusement les énergies renouvelables, et à concevoir et construire de grands projets éoliens et photovoltaïques. La Chine a publié récemment la Recommandation pour l’atteinte du pic des émissions de dioxyde de carbone et la réalisation de la neutralité carbone en vue d’une application intégrale et exacte de la nouvelle vision de développement et le Plan d’action pour l’atteinte du pic des émissions de dioxyde de carbone avant 2030. Des plans d’application seront publiés dans les domaines prioritaires tels que l’énergie, l’industrie, la construction et le transport, et dans les secteurs prioritaires comme le charbon, l’électricité, l’acier et le ciment, complétés par des mesures d’accompagnement en matière de science et technologies, de puits de carbone, de fiscalité et de finance. Voilà un ensemble de politiques « 1+N » pour parvenir au pic des émissions et à la neutralité carbone, avec un calendrier, une feuille de route et des plans d’exécution clairement définis.

 

Comme dit un vieil adage chinois : « La gouvernance efficace s’appuie sur l’action concrète. » J’espère que les différentes parties renforceront leurs actions et joindront leurs efforts pour relever le défi du changement climatique et protéger la planète Terre, notre foyer commun.

 

Je vous remercie.

 

 

 

Aucun article à afficher