Alindao, les rebelles disparaissent après l’arrivée des mercenaires de Wagner

Publié le 2 juillet 2021 , 8:27
Mis à jour le: 3 juillet 2021 12:31

 

Bangui, République centrafricaine, samedi, 3 juillet 2021 ( Corbeaunews – Centrafrique ). Quelques minutes avant l’arrivée des mercenaires de Wagner,  les rebelles de l’UPC qui ont occupé lundi la sous-préfecture d’Alindao, dans la Basse-Kotto, ont pris la poudre d’escampette et disparaissent dans la nature.

 

Les mercenaires de la société Wagner au bord de la route entre Bossembélé et Boali
Les mercenaires de la société Wagner au bord de la route entre Bossembélé et Boali

 

Des hommes lourdement armés assimilés aux combattants rebelles de l’UPC ont attaqué, ce lundi 28 juin,  très tôt le matin les positions des forces de défense et de sécurité à Alindao, dans la préfecture de la Basse Kotto. Quatre personnes ont été tuées dont deux gendarmes et deux civils. Les Casques bleus sont intervenus au renfort aux soldats FACA,  poussant les rebelles se sont repliés à la mairie, mais aussi dans leur ancienne base située derrière le marché central. Près d’une semaine, les Casques bleus et les soldats FACA semblent n’avoir plus de force face aux rebelles.

Mais ce vendredi 2 juillet, peu avant midi, les rebelles disparaissent seuls et libèrent les locaux de la mairie ainsi que leur ancienne base. Quelques minutes plus tard, c’est l’arrivée des mercenaires russes de la société Wagner. Tout porte à croire que les rebelles ont été informés de l’arrivée des hommes de Wagner.

Finalement, près d’une semaine, la ville est à nouveau libérée des rebelles de l’unité pour la paix en Centrafrique, et ce, grâce à l’intervention des hommes de Wagner qui combattent au côté de l’armée gouvernementale. Pour de nombreux Centrafricains, les soldats FACA sont devenus des bébés de Wagner.

 

Copyright2021CNC

Aucun article à afficher